La prophylaxie dentaire individuelle. Facile et accessible

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°24 - 16 juin 2021 (page 23-27)
Information dentaire

La dentisterie préventive et les moyens de prévention, de dépistage et de traitement précoce ont été évalués comme efficaces, mais sont malheureusement peu appliqués chez les patients enfants, pour différentes raisons : temps, coût et rentabilité, impossibilité de délégation des actes de prévention réalisés en intra-buccal et faible rémunération et mise en valeur des actes préventifs.

Il est pourtant largement démontré que la mise en place d'une prévention bucco-dentaire efficace et de bonnes habitudes alimentaires dès le plus jeune âge est en faveur d'une réduction des lésions carieuses dans une population et d'une économie pour la société [1]. Mais la prévention bucco-dentaire individuelle proposée par l'Assurance Maladie se limite au programme M'T dents, soit un rendez-vous pour les enfants de 3 à 12 ans et les jeunes de 15 à 24 ans, tous les trois ans, avec un taux de participation limité à 35 % !

Plus d’un an après les premiers confinements, les praticiens font face aux conséquences de la pandémie de Covid-19 sur la santé bucco-dentaire des patients et, surtout, sur celle des enfants [2]. Les confinements répétés, les déplacements limités, les fermetures d’écoles et le télétravail ont contribué à changer les habitudes et les comportements quotidiens (grignotages répétés, report de soins en cours…), ce qui a eu un impact important sur la santé bucco-dentaire. 3 personnes sur 5 ont renoncé à des soins dont elles avaient pourtant besoin [3] ! Il revient donc plus que jamais aux praticiens d’agir pour l’avenir de santé bucco-dentaire des enfants. La prophylaxie individuelle est un moyen d’y parvenir. Elle passe par :

  • l’éducation et la motivation à une hygiène bucco-dentaire adaptée ;
  • l’éducation à une bonne hygiène alimentaire ;
  • une bonne utilisation des fluorures ;
  • la consultation précoce et régulière du chirurgien- dentiste. Elle associe actes professionnels de prévention, conseils et prescriptions.

Il existe aujourd’hui une multitude de protocoles d’évaluation, de stratégies thérapeutiques et de programmes de prophylaxie, développés pour aider le praticien et son équipe dans une approche de logique et de simplification. Ainsi en est-il des méthodes de reminéralisation ou de scellement, dont le succès dépend de la maîtrise des facteurs de risque via une éducation thérapeutique personnalisée, qui optimisent l’économie tissulaire. Un « futur sans carie » n’est désormais plus une utopie [4].

Protocole de prophylaxie selon le RCI

Lors de la première consultation, le praticien détermine le risque carieux individuel (RCI) du patient et met en place une stratégie thérapeutique de prophylaxie accompagnée d’une éducation efficace dans le but de renforcer l’adhésion thérapeutique de son jeune patient et, surtout, de ses parents en les sensibilisant aux bienfaits…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Odontologie pédiatrique

Article réservé à nos abonnés Les coups de cœur de Frédérique d’Arbonneau & Camille Salou

« Un enfant une dent », un vieil adage « Un enfant, une dent » est une croyance qui repose sur l’idée que le...