La prothèse amovible complète maxillaire stabilisée sur implants

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°5 - 30 novembre 2014 (page 325-332)
Information dentaire
Quels sont les critères de choix pour une prothèse amovible complète supra-implantaire au maxillaire ?
Quels sont les avantages de ce type de traitement ?
Comment procéder à la planification chirurgicale et prothétique ?

Les édentements totaux trop tardivement ou mal compensés sont à l’origine de problèmes prothétiques souvent difficiles à résoudre par des prothèses conventionnelles. L’implantologie trouve alors tout son intérêt pour ce type de restaurations.
L’édentement total demeure au quotidien un véritable handicap psycho-social. Pour y remédier, la solution initiale souvent choisie reste la prothèse amovible complète traditionnelle, muco-portée. À long terme, cette solution fonctionnelle et économique tend vers une perte d’adaptation des prothèses. Cela entraîne des problèmes de rétention, de stabilité et d’occlusion, induisant une fonction masticatrice déficiente, influençant la nutrition et l’état de santé général de cette population (1).
Depuis les consensus de Mac Gill (2) et de York (3), des thérapeutiques prothétiques implanto-portées, tendant à augmenter la rétention des prothèses, se sont développées.
Ces solutions ont apporté une amélioration significative des conditions de vie des patients édentés totaux.

CRITÈRES DE CHOIX

Le choix d’une prothèse amovible complète supra implantaire (PACSI), par opposition à une prothèse fixe implanto-portée, est guidé par différents facteurs. Nous retrouvons en premier lieu le degré de résorption osseuse, le niveau de décalage des bases osseuses, l’espace inter- arcades, la qualité osseuse, le volume osseux disponible, les moyens financiers du patient, et le refus de techniques de chirurgie lourde pour les personnes âgées (fig. 1 et 2).



La prothèse amovible sur implants doit être immédiatement envisagée en cas de résorption modérée à sévère de l’os alvéolaire (4).

INTÉRÊTS DE LA PACSI

Ce type de restauration possède de nombreux avantages. Elle permet de :
• résoudre les problèmes de mobilité de la prothèse,
• retrouver des rapports occlusaux…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Intérêt de la prévisualisation esthétique virtuelle en prothèse amovible complète immédiate maxillaire

Malgré les progrès très importants de la prévention et des traitements conservateurs, l’avulsion d’une dent reste un acte très fréquent...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche esthétique conventionnelle et gestion du point interincisif

La détermination tridimensionnelle du point interincisif (PI) chez l’édenté complet est un facteur primordial pour la restauration de son esthétique. Elle...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse transitoire ou immédiate d’usage : quand, comment ?

Préalable Peut-on se prévaloir d’un enseignement des connaissances exclusivement fondées sur une expérience clinique personnelle ? C’est le terme exclusivement...
Prothèse fixée

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation totale fixée maxillaire en contexte crestal très déficient

Les patients totalement édentés au maxillaire peuvent souhaiter une prothèse fixe plutôt qu’une prothèse amovible. Malheureusement, le volume osseux peut...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés La prothèse complète implantaire sur coiffes télescopes : ça vous parle ?

Le traitement implantaire de l’édenté total a beaucoup évolué durant ces quarante dernières années. N’oublions pas que le concept d’ostéointégration...
Prothèse fixée

Article réservé à nos abonnés Prothèse fixée plurale ou implantaire : j’extrais, je comble ?

Après extraction d’une dent, il se met en place trois types de phénomènes. Tout d’abord, à court terme se déclenche...