Le bridge collé cantilever postérieur en céramique #5

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°34 - 11 octobre 2023
Information dentaire
Dans cette cinquième et dernière partie de notre série sur le bridge collé cantilever postérieur en céramique (voir L’Information Dentaire n ° 34 du 5 octobre 2022, n° 24 du 14 juin 2023 puis n° 31 du 20 septembre 2023), nous synthétiserons les éléments à connaître pour communiquer au mieux avec son prothésiste.

Introduction

Même si les bridges collés cantilevers postérieurs en céramique présentent de premières évaluations cliniques très prometteuses [1, 2] et quelques rapports de cas favorables [3], ils ne constituent pas aujourd’hui une thérapeutique suffisamment éprouvée pour pouvoir la généraliser. En revanche, lorsqu’il existe une contre-indication à l’implantologie, ils représentent une alternative très intéressante, et ce, d’autant plus que le risque est faible rapport au bénéfice espéré [4]. Pour réaliser ce type de traitement, le praticien doit savoir évaluer la situation clinique, les enjeux biomécaniques [5], réaliser des préparations préservatrices intra-amélaires [6], puis parfaitement communiquer avec son prothésiste pour la prescription de cette géométrie atypique encore méconnue.

Le but de cet article, 5e volet de notre série sur les cantilevers postérieurs en céramique, est de synthétiser les éléments à connaître pour communiquer au mieux avec son prothésiste, en insistant particulièrement sur la valeur de la connexion. Dans un premier temps, nous rappellerons et approfondirons certaines données de biomécaniques élémentaires en rapport avec la connexion. Dans un second, nous décrirons précisément les points d’échange avec le prothésiste.

Rappel et approfondissement des données biomécaniques

L’équation physique [5]

L’équation qui régit les différentes grandeurs physiques intervenant dans le cadre de la géométrie cantilever est décrite fig. 1.

  • F est la force que peut supporter une construction en cantilever,
  • Rm est la résistance du matériau de la poutre,
  • b et h donnent les dimensions de la poutre, « h » étant la mesure dans le sens de la force et « b » perpendiculairement à la force. Dans notre cas ce seront les dimensions de la connexion.
  • L est la distance séparant le point d’application de la force de la connexion du bridge.


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés L’axe d’insertion : un paramètre déterminant en prothèse amovible partielle

Malgré l’évolution constante des techniques chirurgicales qui ne cessent d’élargir les possibilités thérapeutiques, l’implantologie présente encore de nombreuses contre-indications [1]....
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés La chirurgie pré-prothétique soustractive dans l’intégration des prothèses amovibles

Ces dernières années, l’avènement des techniques implantaires, tant chirurgicales que prothétiques, a permis de remplacer les dents absentes et de...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Position de référence en prothèse et programmation de l’articulateur : quand ? Pourquoi et comment ?

Le choix du concept occluso-prothétique est déterminé par le type de prothèse à réaliser. La prothèse fixée, la prothèse implanto-portée,...
Prothèse Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Apport du numérique dans la réalisation d’une prothèse amovible partielle à infrastructure titane

Depuis 2021, l’utilisation du cobalt-chrome en prothèse fixée ou en prothèse amovible dans la pratique quotidienne est réglementée. Il est...
CFAO Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Prothèse amovible et CFAO

Séance CNO Responsable scientifique : Christophe Azevedo Intervenants : Jean Bonnet, Samy Benchikh Bien que ne mettant pas au rebut les méthodes...
Implantologie Implantologie prothétique Prothèse

Article réservé à nos abonnés Ma première prothèse sur implant

Responsable scientifique : Anne Benhamou Intervenante : Laurine Birault La prothèse sur implants constitue une solution thérapeutique fiable, présentant des...