Le pilier prothétique : faut-il traiter ou implanter ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°4 - 30 septembre 2015 (page 243-253)
Information dentaire
Comment discerner les notions de “succès” et de “survie” en endodontie ?
Quels sont les avantages de l’endodontie chirurgicale et de l’amputation radiculaire ?
Quel peut être l’apport et le pronostic du traitement implantaire ?

Le pilier prothétique est indispensable à la prothèse fixée. Sa pérennité dans le temps est un critère majeur dans la prise de décision entre un traitement conservateur ou implantaire unitaire.

La prévention de la pathologie carieuse et parodontale est le souci premier de tout praticien. En effet, chaque traitement conservateur, quel qu’il soit, présente un taux d’échec qui lui est propre et une pérennité dans le temps. Le choix d’un traitement raisonné sera dès lors nécessaire en gardant à l’esprit les notions de préservation tissulaire et d’acte minimum invasif pour rétablir la santé pulpaire, parodontale, fonctionnelle et esthétique de l’organe dentaire.

De nombreux facteurs peuvent influencer le choix de notre traitement et rendre la prise de décision difficile. Ils sont multiples : la perte tissulaire dentinaire (d’origine carieuse ou traumatique), le statut pulpaire et péri-apical, l’état parodontal et systémique du patient, l’occlusion et le ratio coût/bénéfice des soins prodigués. Il est dès lors intéressant d’investiguer les différentes solutions thérapeutiques et de définir les critères décisionnels entre un traitement conservateur ou implantaire unitaire, critères basés sur les taux de succès rapportés par la littérature scientifique.

Dans un environnement parodontal sain, la chronologie des traitements conservateurs suite à la pathologie carieuse serait la suivante : le traitement endodontique de première intention, le retraitement endodontique et la chirurgie endodontique, voire l’amputation radiculaire. En cas d’échec, l’alternative implantaire pourra être envisagée (fig. 1).


Discerner les notions de « Succès » et « Survie »

Discerner la survie d’un traitement endodontique ou implantaire de son succès est primordial afin de se défaire de certaines idées reçues. Or, ces deux termes ont été…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche thérapeutique minimalement invasive chez l’adolescent : gestion de l’incisive latérale

L’agénésie est l’une des anomalies dentaires les plus couramment rencontrées avec une prévalence de 1,6 % à 9,6 % selon les études...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Coiffes télescopes dento-portées en polymère thermoplastique. Réflexions thérapeutiques autour d’un cas clinique

Un patient de 81 ans se présente en consultation dans le cadre d’une demande de réhabilitation prothétique mandibulaire. L’anamnèse indique...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse sur implant : mise en charge immédiate

Force est de constater que la réussite du traitement dépendra du sérieux de la mise en œuvre des étapes pré-prothétiques...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Praticien-prothésiste, le duo gagnant au service du patient édenté. Présentation du concept Aera Smile

Féru de lectures sur la prothèse dentaire et assidu à de nombreuses formations continues, Philippe Pisseloup a occupé son exercice...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Le système BDT. Version ibérique

Le système BDT (Burnout Denture Tooth Technique) compte chaque jour davantage d’utilisateurs du fait de la simplicité de son protocole,...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche de prothèse partielle sur obturateur. La prothèse au quotidien

Si l’on devait définir de façon simple et concise la prothèse maxillo-faciale au laboratoire en comparaison avec la prothèse amovible...