Le tatouage dentaire, une nouvelle mode ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire (page 22-26)
Information dentaire
Se singulariser par rapport à ses congénères est une volonté de plus en plus répandue au sein des populations occidentales.
À cette fin, le recours au tatouage, autrefois réservé à une frange marginale de la population, est de plus en plus fréquent [1]. En France, une étude de l’Ifop a montré qu’en 2010, 10 % des Français étaient tatoués [2].
Cette fréquence est antinomique avec le souhait de ceux qui se font tatouer de se distinguer du reste de la population, la singularité devenant commune.
De ce fait, la localisation des tatouages sur le corps évolue en permanence pour pouvoir offrir aux clients un tatouage original que les autres n’ont pas.
C’est ainsi que sont apparus les tatouages dentaires ou tattooth (contraction de « tattoo » et « teeth ») [1, 3, 4].

Le terme de tatouage est inapproprié dans le cas des dents car, contrairement à la définition du tatouage, le dessin n’est pas pratiqué au moyen de piqûres qui introduisent sous la peau des colorants indélébiles [5]. Les tatouages dentaires sont soit collés ou dessinés directement sur l’émail (tatouages temporaires), soit dessinés sur les couronnes prothétiques au cours de leur fabrication (tatouages définitifs).

Le tatouage dentaire définitif
Les tatouages dentaires définitifs sont des dessins réalisés sur les couronnes prothétiques (unitaires et plurales) au cours de leur fabrication [6].
Le premier aurait été réalisé en 1995 au Suburbia Dental Laboratory de Blomfield (États-Unis) à la demande d’un patient qui souhaitait avoir un dessin de sa corvette de 1957 sur une couronne prothétique [4]. Dix ans plus tard, l’utilisation des tatouages dentaires s’est répandue chez les chanteurs de hip-hop et de rap américains. Ces tatouages, arborés dans les clips musicaux, sont alors devenus à la mode chez les jeunes Américains soucieux d’imiter leurs idoles [7-9].
Les dessins le plus souvent réalisés pour les tatouages définitifs sont les logos (marques de voitures, équipes de sport, etc.), mais aussi les visages de célébrités, les fleurs, les symboles religieux et les animaux [6] (fig. 1).

Technique de réalisation
La réalisation d’un tatouage définitif impose la fabrication d’une couronne prothétique. Il ne s’agit pas de réaliser une couronne prothétique uniquement pour faire un tatouage dentaire, mais de profiter de l’indication de la réalisation d’une couronne prothétique ou de la nécessité de remplacer une couronne prothétique existante pour faire un tatouage dentaire définitif. Certains laboratoires américains de prothèse dentaire se sont spécialisés dans les tatouages définitifs [6]. Ils utilisent des microscopes afin d’obtenir des dessins précis présentant…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Esthétique

Article réservé à nos abonnés Maquillage thérapeutique dans les soins de support en oncologie. Une autre facette du métier d’assistant(e) dentaire

Les patient(e)s présentant des lésions ou des cicatrices faciales secondaires à un traitement oncologique sont affecté(e)s par l’apparence de leur...
Esthétique Médecine

Article réservé à nos abonnés Les hypominéralisations molaires incisives (MIH) – Partie 2 : Identifier les aspects cliniques et les diagnostiquer

Introduction Pour mieux comprendre le caractère essentiel du diagnostic précoce, il est important de détailler et comprendre les différents aspects...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Éclaircissement externe et collage des restaurations partielles

Face à la demande esthétique croissante des patients en quête d’un sourire attractif – synonyme d’une bonne intégration psychosociale –, la...
Esthétique Médecine

Article réservé à nos abonnés Les hypominéralisations molaires incisives (MIH) – Partie 1 : mieux les connaître

Introduction Par leur fonction, les assistant(e)s dentaires peuvent être sollicité(e)s pour répondre à des questions en dehors du cabinet dentaire,...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Les reconstitutions corono-radiculaires à quatre mains

Il existe deux types de reconstitutions en fonction des situations : Les reconstitutions par matériaux insérés en phase plastique (RMIPP), dites...