Le traitement des péri-implantites ou comment s’orienter dans le grand labyrinthe

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°41 - 29 novembre 2023 (page 22-26)
Information dentaire
Pour la seule année 2022, 341 articles ont été retrouvés dans la base de données PubMed (mots-clés : « treatment » et « peri-implantitis »). Une classification et une évaluation des différentes approches s’imposent. En 2021 et 2022, un spécialiste reconnu, Frank Schwarz, et son équipe de l’Université Goethe à Francfort ont publié deux revues systématiques de la littérature dont une avec méta-analyse [1, 2]. D’autre part, l’EFP (European Federation of Periodontology) a publié un guide de pratique clinique pour le traitement et la prévention des péri-implantites [3]. Nous nous appuyons sur ces travaux et tentons de vous présenter les principales conclusions.

Depuis 2017, la péri-implantite fait l’objet d’une définition consensuelle : c’est un état pathologique associé à la plaque dentaire, qui se forme dans les tissus péri-implantaires. Elle se caractérise par une inflammation de la muqueuse péri-implantaire et une perte de l’os de soutien. En l’absence de données d’examens antérieurs, trois éléments doivent être présents : saignement et/ou suppuration au sondage, poche supérieure à 6 mm, perte osseuse supérieure à 3 mm [4].

Sa prévalence est de 12 % au niveau des implants et 22 % au niveau des patients [5].

Laissons volontairement de côté le traitement de la mucosite ainsi que le traitement non chirurgical de la péri-implantite qui donne des résultats modestes et instables [6, 7], et concentrons cette analyse sur le traitement chirurgical des péri-implantites.

De nombreuses approches ont été décrites, mais le principal objectif de la chirurgie est de créer un accès à la surface implantaire, d’éliminer le biofilm, les dépôts calcifiés et, peut-être, les excès de ciment. La décontamination de la surface implantaire doit permettre d’arrêter la progression de la maladie et d’obtenir la cicatrisation de la lésion [8]. Des techniques régénératives ont également été décrites, celles-ci ont pour objectif de réparer le défaut intra-osseux et de permettre une ré-ostéointégration de la surface implantaire [9].

Traitement non reconstructif

Chirurgie résectrice

La chirurgie résectrice a pour objectif de permettre la décontamination de la surface implantaire et la modification de la morphologie des tissus péri-implantaires afin de faciliter le contrôle de plaque quotidien [8]. Cela implique l’élimination du tissu de granulation, un repositionnement apical du lambeau muco-périosté et d’éventuelles ostéoplasties et ostéotomies [10].

Plusieurs études cliniques montrent que cette approche chirurgicale améliore…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Prise en charge d’un secteur incisif mandibulaire mobile

Pour évaluer l’épaisseur gingivale, la méthode la moins invasive consiste à insérer une sonde parodontale, métallique, à travers le sillon...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés Intérêts des piliers de cicatrisation Iphysio dans la gestion du profil d’émergence en implantologie

Les critères de succès de l’ostéointégration sont définis depuis des décennies (immobilité de l’implant, pas de radio transparence autour de...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés L’empreinte optique en implantologie

Quelles sont les empreintes nécessaires pour avoir un fichier complet ? Pour enregistrer la position d’un implant, il va falloir...
Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Greffes osseuses : incontournables ou surtraitement ? La battle

Responsable scientifique : Romain Doliveux Intervenants : Aurélien Thollot, Sepehr Zarrine La perte de l’organe dentaire est toujours suivie d’un remodelage alvéolaire...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Aspects biologiques et cliniques de l’utilisation de la greffe de tissu conjonctif en chirurgie muco-gingivale esthétique

Responsable scientifique : Caroline Fouque Intervenant : Massimo de Sanctis Le lambeau coronairement avancé multiple (MCAF), proposé par Zucchelli et de...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Rencontre avec David Nisand : les dernières évolutions de la chirurgie parodontale et implantaire

Responsable scientifique : Xavier Struillou Intervenant : David Nisand Aller de l’avant ne signifie pas en oublier le passé et,...