Les Adhésifs en prothèse amovible : contribution au bon usage par les assistant(e)s dentaires

  • Par
  • Publié le . Paru dans Profession Assistant(e) Dentaire n°4 - 15 septembre 2020 (page 16-21)
Information dentaire

Les adhésifs sont largement utilisés par les patients appareillés. Leur usage n’est pas forcément synonyme d’échec de réalisation de la prothèse amovible, il est d’ailleurs contre-indiqué en compensation d’un défaut. Ils peuvent apporter un sentiment de confort et de sécurité. En cas de prescription par le chirurgien-dentiste, l’assistant(e), informé(e) des avantages et des inconvénients des différents dispositifs, doit être capable de répondre aux questions qui pourraient subsister et conseiller le patient.

Le vieillissement de la population et l’augmentation de l’espérance de vie entraînent inéluctablement un accroissement de la population édentée uni ou bimaxillaire. En conséquence, la réhabilitation prothétique des patients édentés reste un exercice d’avenir, que ça soit par de la prothèse fixe sur implants ou par de la prothèse amovible.

Le respect des bonnes règles de réalisation des prothèses amovibles est généralement considéré comme permettant une rétention suffisante, c’est-à-dire la capacité de la prothèse à bien « coller » à la muqueuse gingivale. Pourtant, une large partie de la population porteuse de prothèse uni ou bimaxillaire utilise de façon régulière un adhésif, comme le prouve la vente de millions de tubes en France chaque année. Leur prescription est communément considérée par les chirurgiens-dentistes comme synonyme d’échec ou de compensation de défauts de la prothèse apparus lors du processus de fabrication.

Pourtant, les adhésifs pour prothèses amovibles accroissent la rétention, la stabilité, et empêchent l’accumulation de débris alimentaires sous la prothèse. Par conséquent, ils augmentent le sentiment de confort et de sécurité du patient. En revanche, leur utilisation pour compenser une prothèse défaillante n’est jamais indiquée, tout comme le surdosage de produit ne permet pas d’augmenter leur efficacité. Le respect des règles d’utilisation sur l’application, l’usage et le retrait des adhésifs permet une utilisation optimale de sa prothèse amovible.

Qu’est-ce qu’un adhésif ?

Légalement, les adhésifs sont définis par la norme internationale NF EN ISO 10873 qui les décrit comme des dispositifs médicaux de classe I. Il s’agit donc d’une fourniture dentaire placée sur l’intrados d’une prothèse amovible pour améliorer provisoirement sa rétention par les tissus mous de soutien.

Elle distingue deux types d’adhésifs, les pâtes non aqueuses…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Le contrôle de plaque face aux restaurations prothétiques

Bien que peu souvent abordée, la problématique du contrôle de plaque face aux restaurations prothétiques est un sujet essentiel pour...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Gestion de la dimension verticale en prothèse amovible complète

La détermination de la dimension verticale d’occlusion (DVO) est une étape importante et complexe du traitement de l’édenté total [1]....
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Couronnes en zircone et prothèses amovibles à infrastructure métallique

Les prothèses amovibles à infrastructure métallique (PAPIM) nécessitent des préparations des dents support pour recevoir les éléments constitutifs du châssis...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Prothèse amovible partielle combinée : à propos d’un cas clinique

L’apparition et la démocratisation de l’implantologie ont diminué les indications de PAP composite. Toutefois, dans certaines situations, conserver quelques dents...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Prothèse amovible complète immédiate et flux numérique

A propos de deux cas cliniques Les prothèses complètes immédiates réalisées avant les extractions et insérées en fin de phase...