Les brossettes interdentaires : Pour qui ? Quand ? Comment ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°24 - 16 juin 2021 (page 28-38)
Information dentaire

Pour le Pr Anne-Marie Musset (UFR Odontologie, Université de Strasbourg), présidente du CNCDUSP, promouvoir la prévention des maladies bucco-dentaires et évaluer les mesures de prévention mises à la disposition du public est l'une des missions des universitaires de santé publique.

Les brossettes se révèlent universelles et efficaces pour l’élimination du biofilm interdentaire. Elles méritent tout notre intérêt.

Recommandations du Collège National des Chirurgiens-Dentistes Universitaires en Santé Publique 

Contexte

Parmi les pathologies orales, la carie et la maladie parodontale (MP) représentent les maladies humaines à médiation microbienne les plus répandues dans le monde [1].

Les maladies bucco-dentaires ont un impact majeur sur l’état général et sur la qualité de vie [2]. Une bonne santé orale est importante à toutes les étapes de la vie pour les fonctions humaines essentielles, telles que parler, manger, sourire et s’engager dans des activités sociales.

Des dents saines et un parodonte sain sont de la plus haute importance pour la santé et le bien-être tout au long de la vie [3]. Dans le même sens, les bonnes pratiques d’hygiène bucco-dentaire, des soins dentaires professionnels associés à un mode de vie sain contribuent à conserver une bonne santé bucco-dentaire. L’amélioration de l’espérance de vie et l’accroissement de la population de personnes plus âgées qui en résulte accentuent quant à elles l’importance de cette approche tout au long de la vie pour la santé bucco-dentaire.

Liens santé bucco-dentaire-santé générale, en bref

La relation bidirectionnelle très étroite entre santé bucco-dentaire et état général offre une base conceptuelle solide pour intégrer l’approche bucco-dentaire à la prise en charge systémique et, plus largement, holistique de nos patients.

De nombreuses recherches mettent en évidence un lien entre les maladies orales et les maladies systémiques. Ainsi, les MP seraient corrélées aux maladies cardiovasculaires, aux cancers, au diabète, aux maladies pulmonaires, aux risques d’accouchements prématurés, à la polyarthrite rhumatoïde, aux pathologies digestives, au lupus érythémateux, à la maladie d’Alzheimer, etc. [4-23]. Les caries seraient corrélées avec des maladies systémiques comme les hépatites, l’asthme, l’hypertension artérielle, les accidents…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Hygiène et Asepsie

Article réservé à nos abonnés Le cockpit stérile pour ne pas interrompre la tâche

Le concept des Facteurs Organisationnels et Humains (FOH) s’impose de plus en plus dans le monde médical. 50 % des articles...
Endodontie Hygiène et Asepsie

Article réservé à nos abonnés Améliorer l’asepsie en endodontie

Alors que l’endodontie a bénéficié d’innombrables avancées technologiques à chacune des étapes du traitement, le pronostic endodontique n’est pas meilleur...
Hygiène et Asepsie

Article réservé à nos abonnés Radioprotection et gestion des déchets : obligations et responsabilités

Radioprotection La radioprotection met en jeu différents acteurs qui ont des rôles bien définis vis-à-vis de la réglementation. L’employeur peut...