Les papiers marqueurs de l’occlusion (Partie 2)

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°39 - 11 novembre 2020 (page 27-31)

6. Utilisation en traction d’une feuille Shimstock de 8 mm de large.

Information dentaire

Après avoir vu dans une première partie (Id n° 27 du 8 juillet) les différents papiers marqueurs de l’occlusion disponibles et la façon d’interpréter les marques occlusales colorées, nous allons détailler quelques astuces pour optimiser le marquage des contacts occlusaux et leur lecture.

Les conseils de l’expert

Bien positionner la tête et le corps du patient

Un patient allongé avec la tête en hyperextension n’aura probablement pas les mêmes contacts occlusaux qu’en position assise, tête droite, jambes décroisées. Il est donc préférable de relever le patient avant d’effectuer un contrôle visuel de l’occlusion (fig. 1).

Utiliser deux pinces porte-papier de type Miller en même temps

Cela permet de vérifier les contacts occlusaux sur toute l’arcade dentaire. Les papiers de 40, 100 et 200 µm existent aussi en forme de fer à cheval, permettant un positionnement sur toute l’arcade avec un seul papier (fig. 2).

Adopter une méthode en 2 phases

Pour visualiser correctement les contacts occlusaux en OIM, Bausch recommande l’utilisation de deux types de papier. D’abord le papier de 200 µm, puis celui de 8 µm ou de 12 µm, d’une couleur différente. Les points de contact apparaîtraient plus visibles grâce à l’agent adhésif Transculase® déposé avec le papier de 200 µm (scannez le QR Code disponible en fin d’article pour accéder à une vidéo de démonstration).

 

Utiliser de la vaseline

Lorsqu’il est difficile de sécher correctement les surfaces occlusales, une autre technique décrite consiste à vaseliner le papier à articuler pour mieux marquer les surfaces de contact [1] (fig. 3).

Finaliser l’ajustage occlusal à 4 mains

Il est souvent difficile de bien sécher les dents puis de prendre la pince porte-papier et faire mordre le patient dessus avant que la salive ne contamine les surfaces occlusales. L’aide d’un(e) assistant(e) est alors très appréciable et permet d’aller plus vite lors de cette séquence. Cela limite les faux négatifs (zone de contact non marquée par le papier).

Entailler le papier

Certains auteurs recommandent une utilisation différente du papier d’occlusion de 40 µm en réalisant des…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés À propos de la Relation Centrée

Le principe Nous devons reconnaître que certains patients présentent cliniquement une instabilité mandibulaire par instabilité de l’Occlusion d’Intercuspidie Maximale (OIM)...
Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Diagnostic occlusal

Le diagnostic de la pathologie des articulations temporo-mandibulaires (les dyskinésies dento-articulaires, DDA) est un prérequis indispensable à toute thérapeutique médicale....
Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Posture et occlusodontie fonctionnelle

Le système postural par ses nombreux capteurs et leurs interconnexions est d’une grande complexité, ce qui rend délicates la compréhension...
Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Les DDA et proposition thérapeutique du composite-up

Les dyskinésies dento-articulaires (DDA) sont des troubles du cycle de mastication, majoritairement liés à des anomalies morphologiques des tables occlusales...
Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Système CEREC et occlusodontie fonctionnelle : gestion des cas de faible étendue

Le système CEREC, depuis les années 1980 [1], s’est démarqué par sa particularité de permettre au patient de recevoir une...
Implantologie Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Implantologie et principes de l’occlusion fonctionnelle

L’implantologie domine au sein de l’arsenal prothétique moderne, le nombre de patients éligibles s’étend et, dès lors que la mobilité...