Les prothèses amovibles partielles métalliques sont-elles traumatisantes pour les dents supports ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°1 - 28 février 2014 (page 55-58)
Information dentaire
Comment suivre et évaluer le devenir des dents supports de prothèses amovibles partielles ? Y a-t-il une différence significative de reprises de caries entre les dents porteuses de crochets et les autres dents ?

En raison de l’augmentation de l’espérance de vie, la proportion de la population partiellement édentée est plus importante (1). Plusieurs solutions thérapeutiques permettent de compenser les pertes dentaires : la prothèse amovible partielle, la prothèse fixée, la prothèse implanto-portée. Les indications de la prothèse fixée concernent des édentements, le plus souvent de faibles étendues, bordés par des dents

d’indices parodontaux élevés. L’implantologie nous offre la possibilité de réaliser de la prothèse fixée dans des conditions où seule la prothèse amovible pouvait être envisagée auparavant. Cependant, elle demande un investissement important tant financier que temporel et présente des contre-indications d’ordre général et local, en particulier lors

de perte osseuse importante. À ce titre, la prothèse amovible partielle demeure indiquée dans de multiples cas d’édentement.

Cependant, certains auteurs (2, 3, 4) relèvent à moyen terme, une survenue accrue de problèmes parodontaux, carieux ou de fractures sur les dents supports de crochets. Le contrôle permanent et la prévention sont donc nécessaires. Pour cette raison, un suivi et une évaluation des dents supports de prothèses amovibles partielles métalliques (PAPM) deux ans après leur pose ont été réalisés dans le service de prothèse du département d’odontologie de Dakar.

POPULATION ÉTUDIÉE ET MÉTHODE D’ÉVALUATION

Il s’agit d’une étude de suivi réalisée auprès de patients réhabilités par une PAPM au niveau de la clinique de prothèse du département d’odontologie de Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontologie de Dakar, Sénégal. Tous les patients porteurs de PAPM, conçues et réalisées entre 1996 et 2009 ont été inclus dans cette évaluation. Un total de 47 patients a été répertorié à partir des dossiers du service. Parmi ces patients, dix-huit n’ont pas pu être contactés en raison de renseignements incomplets…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés La CFAO en prothèse maxillo‑faciale. Vers une simplification des protocoles ?

Réhabilitations orales L’équipe enseignante de Réhabilitations orales de l’École de Médecine Dentaire d’Aix Marseille Université regroupe actuellement 1 PU-PH, 1...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Maintenance prothétique liée au vieillissement d’une PACSI à l’arcade maxillaire

En 2019, di Francesco et al. [5] ont réalisé une revue systématique et méta-analyse concernant le nombre d’implants requis au...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Prothèse amovible partielle à infrastructure polymère implanto-retenue

Chercher des alternatives thérapeutiques, c’est tenter d’apporter des solutions innovantes à des problèmes existants ou émergents. Le cobalt (Co) métallique...
CFAO Prothèse

Article réservé à nos abonnés Élaboration d’un châssis en microfusion laser après une empreinte optique : procédure et perspective

Ces dernières années, les avancées technologiques ont permis l’essor de la conception et fabrication assistées par ordinateur (CFAO) et de...
Prothèse fixée

Article réservé à nos abonnés La prothèse fixée implantaire : scellée ou vissée ?

La prothèse scellée Le scellement de restaurations sur des piliers implantaires demeure une solution très intéressante (fig. 1). Cette technique reprend...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés La coronoplastie pré-prothétique en PAPM : critères de décision

Diagnostic La situation de la LPGCC séparant la dent en deux zones distinctes (zone de dépouille et de contre-dépouille) se...