L’usure des attachements en PACSI est-elle évitable ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°13 - 31 mars 2021 (page 88-96)
Information dentaire

La principale doléance des patients édentés complets traités par prothèse amovible complète supra-implantaire (PACSI) concerne la perte plus ou moins rapide de l’efficacité du système d’attachements conditionnant la rétention prothétique. L’usure mécanique et chimique des attachements de semi-précision est responsable de cet inconvénient pour lequel différentes évolutions en termes de matériaux ou d’architecture ont été récemment proposées.

Dans le traitement de l’édentement complet mandibulaire, l’utilisation de deux attachements axiaux supra-implantaires permet d’améliorer l’équilibre prothétique pendant la fonction. Si l’on examine l’abondante littérature concernant le résultat de la thérapeutique par PACSI, il apparaît clairement que les patients rapportent une amélioration de leur efficacité masticatrice, de leur qualité de vie et de leur satisfaction en rapport avec l’augmentation de la rétention prothétique [1, 2].

Néanmoins, de nombreux auteurs de ces publications cliniques signalent une maintenance souvent importante en rapport avec la perte progressive de l’efficacité de ces dispositifs d’attachements au cours du temps, nécessitant une réintervention [3-5]. La fréquence de ces séances de maintenance se révèle parfois très élevée afin de maintenir le niveau initial de rétention prothétique.

Pour essayer de limiter ces interventions et les coûts associés, beaucoup de travaux scientifiques ont cherché à déterminer l’attachement le plus efficace en termes de résistance au désassemblage et, surtout, le plus résistant à l’usure. C’est ainsi que différentes architectures d’attachements constitués de matériaux différents ont été étudiées. Il est classique de distinguer des attachements de précision où les deux contreparties, mâle (ou patrice) et femelle (ou matrice), sont généralement usinées en alliages métalliques, précieux ou non, et des attachements de semi-précision dans lesquelles la matrice est constituée d’un boîtier dans lequel est clippé un insert de rétention fabriqué en matériau polymère (fig. 1a et b).

Par-delà le temps, il apparaît que les résultats des études cliniques ou des nombreux travaux in vitro n’ont pas été clairement univoques en termes de supériorité d’un système d’attachements de précision ou de semi-précision [6…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Vulnérabilité occlusale en prothèse implantaire : pourquoi tout ce qui aurait pu mal tourner n’est pas arrivé ?

L’implantologie est une discipline prothétique à composante chirurgicale. Positionner un implant puis une prothèse unitaire supra-implantaire, c’est considérer l’ensemble des...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Prothèse Amovible Complète Télescopique Implanto-Retenue (PACTIR) : Quand PEEK rime avec numérique

Dans cet article, nous allons tenter de préciser les étapes fondamentales de la conception et de la réalisation d’une PACTIR....
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Prothèses « pilotis » chez l’édenté total

Enregistrements cliniques Empreinte physico-chimique L’option empreinte « à ciel ouvert » est préférable. Cette technique dite directe ou « pick-up » permet d’emporter les...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Embase titane et couronne céramique : un duo gagnant en prothèse fixée sur implant ?

Évolutions des prothèses implanto-portées Pendant de nombreuses années, la majorité des prothèses fixées sur implants étaient conçues avec un pilier...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Implantologie et biologie : Comment gérer le profil d’émergence et la prothèse pour préserver les tissus ?

Les dents naturelles : différences entre implants et dents La dent naturelle est notre guide. Son étude approfondie doit nous apporter...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés La mise en esthétique et en fonction immédiate en implantologie : Quel protocole, quel matériau ?

Avec la pression des patients, toujours mieux renseignés par les différents médias, l’intérêt des procédures de temporisation immédiate est évident...