Mettez-vous à la photo maintenant !

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°5 - 15 décembre 2022 (page 304-311)
Information dentaire
Pourquoi associer la photographie aux examens cliniques et radiologiques ? Quel moyen simple et reproductible utiliser pour communiquer avec les patients et l’équipe de soins ? Comment être objectif dans l’évolution de sa pratique ? Comment réussir ses clichés ?

Ces dernières années, l’image, qu’elle soit fixe ou animée, est devenue un moyen de communication incontournable qu’il faut connaître, maîtriser et savoir bien utiliser.

À cet effet, l’utilisation de la photographie et le partage des clichés capturés permettent à tous de s’exprimer dans les divers aspects de la vie, de communiquer sur soi et d’échanger avec les autres. La photographie permet de rapprocher les gens, raconter des histoires, apporter des preuves, donner du plaisir. L’image est non seulement un témoignage du réel mais elle peut aussi le modifier, voire le manipuler [1].

Communiquer par l’image fait partie d’habitudes déjà très présentes dans notre vie personnelle. Il s’agit d’un langage universel, porteur de messages divers et variés. Quotidiennement, grâce à nos smartphones, sont immortalisés des instants de nos vies comme un plat au restaurant, un code wifi ou l’adresse de son rendez-vous du lendemain. La facilité à obtenir ces clichés a joué un rôle majeur dans la mise en place de ces habitudes de vie, rendant par là même l’usage de ce genre d’outils indispensable.

Cette fluidité et cette simplicité de communication existent naturellement dans notre pratique professionnelle et encore plus avec l’avènement du numérique. La photographie dentaire, utilisée dans le cadre de protocoles simples et reproductibles, est devenue un outil incontournable permettant d’observer précisément et de réfléchir avant d’agir [2].

L’essor des technologies numériques, palliant les limites de l’argentique et permettant l’obtention instantanée d’une image sur un écran, a bouleversé notre façon d’appréhender un traitement.

Prenant conscience de cela et ayant à disposition le matériel adéquat, se pose alors immédiatement la question des réglages : existe-t-il un bon réglage pour réussir ses photos ? Or cette question arrive beaucoup trop tôt et n’est finalement pas la plus importante.

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Matériels

Article réservé à nos abonnés Impression 3D au cabinet dentaire

Partie 1. Tout ce qu’il faut savoir, expliqué et illustré

L’impression 3D, désignée sous le terme de fabrication additive dans le secteur technologique, est loin d’être une nouveauté. En effet,...
Matériels

Article réservé à nos abonnés L’impression 3d au cabinet dentaire

On distingue deux grandes familles d’imprimantes 3D, celles à bain de résine et celles à dépôt de fil (fig. 1) ;...
Matériels

Article réservé à nos abonnés L’entretien des porte-instruments dynamiques

Selon la classification de Spaulding, les porte-instruments dynamiques (PID) sont des dispositifs médicaux semi-critiques. Dans la pratique dentaire, les instruments...
Matériels

Article réservé à nos abonnés La photographie au cabinet dentaire : matériel, réglages et méthodes de prises de vues

Le bon déroulement des prises de vues au cabinet dentaire passe par l’acquisition de compétences. Le choix du matériel, son...