Mise en place de l’enseignement de l’empreinte optique et de la CFAO en formation initiale

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°3 - 15 juin 2022 (page 186-192)
Information dentaire

– Quel enseignement clinique, en formation initiale, est dispensé à l’UFR d’odontologie de Clermont-Ferrand ?

– Comment les jeunes praticiens se sont approprié les nouvelles technologies ?

Contexte

Lire les informations sur une tablette, se réunir par visioconférence, réserver son billet de train par téléphone, faire sa déclaration de revenus en ligne, prendre rendez-vous chez le médecin… Le numérique est partout dans notre quotidien. Il n’est donc pas surprenant que les nouvelles technologies soient de plus en plus courantes, y compris dans le monde de la dentisterie [1].

L’imagerie numérique, les systèmes informatiques de gestion du cabinet, font partie intégrante de l’exercice du chirurgien-dentiste. L’étudiant d’aujourd’hui a grandi dans un environnement d’innovation numérique. Il est un « digital native » [2, 3], et cette technologie fera partie intégrante de son quotidien. La formation du chirurgien-dentiste se doit de suivre cette évolution et d’intégrer ces nouvelles technologies au sein de son enseignement initial.

Toutefois, la nouveauté ne peut être confondue avec l’exemplarité ou l’efficacité, et il faut rester prudent sur l’adoption de ses nouvelles pratiques, et par-delà, sur l’abandon d’anciennes techniques reconnues et éprouvées.

La radiographie numérique, les systèmes d’endodontie mécanisés ou l’imagerie 3D ont été des pratiques initiées dans le système universitaire, mais sont aujourd’hui adoptées par une majorité de praticiens [4]. Ce n’est pas encore le cas des scanners intra-oraux qui ne sont présents que dans environ 20 à 25 % des cabinets dentaires en Europe [5]. Il en est de même pour l’utilisation de la conception et fabrication assistées par ordinateur (CFAO) chairside qui permet une production entièrement réalisée au cabinet dentaire. Cette technique est pourtant disponible depuis 1985 avec le système CEREC de Dentsply Sirona (Chairside Economical Restauration of Esthetic Ceramic) [6].

La plupart des chirurgiens-dentistes (89 %) répondant à un questionnaire visant à évaluer l’intégration de cette technologie à leur pratique quotidienne…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Le bridge collé cantilever postérieur en céramique – Partie 2.

Force et contrainte Rappelons tout d’abord une donnée applicable à toutes les restaurations. Les conséquences des sollicitations occlusales dépendent certes...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Le bridge collé cantilever postérieur en céramique – Partie 1.

Pour la restauration des édentements unitaires du secteur antérieur, l’introduction en France des bridges collés cantilever en céramique a été...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés À propos d’un cas de prothèse complète unimaxillaire : apports du titane en prothèse amovible

Le traitement d’un édentement complet uni-maxillaire est une situation thérapeutique délicate. En effet, la présence d’une arcade édentée opposée à...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation prothétique à l’aide d’une technique « one-step, no-prep modifiée »

L’usure dentaire, au sens large, est le nouveau défi de ces dernières années dans la prise en charge des patients....
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse complète : un travail d’équipe

La réalisation d’une prothèse fait concourir trois acteurs de soins, à savoir le patient, le prothésiste et le praticien. Il...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Techniques de réparation des prothèses amovibles partielles en résine

Les prothèses amovibles partielles en résine subissent régulièrement des fractures qui intéressent tous les constituants. En cas de fractures, les...