Photographie des modèles 
et des petites pièces. 
Comment mettre en valeur nos travaux ?

  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°1 - 28 février 2015 (page 27-37)
Information dentaire
Pourquoi photographier des petits objets en odontologie ?

Comment choisir son matériel ?

Quelles techniques employer ?

Les objets de petite taille occupent une place essentielle en odontologie. Parmi eux, on peut citer, l’instrumentation dentaire, les dents, le matériel d’hygiène bucco-dentaire, les modèles de travail, les prothèses lors des phases d’élaboration au laboratoire. Les matériaux métalliques ou céramiques, très réfléchissants entrent très fréquemment dans la composition de ces objets. Ce dernier aspect rend leur photographie difficile.



Pourquoi photographier les petits objets 
en odontologie ?


Le praticien qui souhaite photographier les petits objets le fait avec les intentions
suivantes :

• informer son patient des nouvelles technologies mises en œuvre lors de la réalisation prothétique,
• produire des illustrations à visée pédagogique, soit au sein de son cabinet, soit dans un objectif, purement pédagogique (fig. 1 et 2),




• produire des illustrations ayant pour finalité une publication, un travail de recherche clinique ou fondamentale,
• documenter le dossier médical de son patient.

À l’heure où les demandes esthétiques ne cessent de croître, la documentation pré, per et postopératoire revêt un aspect essentiel, en particulier dans le cadre médico-légal.
Bien que délicate, la photographie de petits objets s’est trouvée considérablement facilitée par l’emploi des appareils photo numériques. En effet, la visualisation directe de l’image sur les écrans situés à l’arrière des boîtiers donne très rapidement une idée du résultat obtenu. Si ce dernier est médiocre, la photographie pourra être reprise après avoir apporté les corrections nécessaires, et ce sans surcoût supplémentaire.

La majorité des appareils photo numériques actuellement commercialisés mettent à la disposition de l’utilisateur un « histogramme », courbe qui donne des informations précises sur la…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche thérapeutique minimalement invasive chez l’adolescent : gestion de l’incisive latérale

L’agénésie est l’une des anomalies dentaires les plus couramment rencontrées avec une prévalence de 1,6 % à 9,6 % selon les études...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Coiffes télescopes dento-portées en polymère thermoplastique. Réflexions thérapeutiques autour d’un cas clinique

Un patient de 81 ans se présente en consultation dans le cadre d’une demande de réhabilitation prothétique mandibulaire. L’anamnèse indique...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse sur implant : mise en charge immédiate

Force est de constater que la réussite du traitement dépendra du sérieux de la mise en œuvre des étapes pré-prothétiques...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Praticien-prothésiste, le duo gagnant au service du patient édenté. Présentation du concept Aera Smile

Féru de lectures sur la prothèse dentaire et assidu à de nombreuses formations continues, Philippe Pisseloup a occupé son exercice...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Le système BDT. Version ibérique

Le système BDT (Burnout Denture Tooth Technique) compte chaque jour davantage d’utilisateurs du fait de la simplicité de son protocole,...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche de prothèse partielle sur obturateur. La prothèse au quotidien

Si l’on devait définir de façon simple et concise la prothèse maxillo-faciale au laboratoire en comparaison avec la prothèse amovible...