Pour les lèvres : maîtriser la technique d’injection

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°27 - 17 juillet 2019 (page 75-77)
Information dentaire

Certaines patientes souhaitent donner un peu plus de volume à leurs lèvres ou effacer les rides d’amertume en réalisant des injections. Les injections à base de silicone, à l’origine de réactions inflammatoires parfois très inesthétiques, ont été abandonnées au profit de l’acide hyaluronique, considéré comme sans risque car biodégradable. Cependant, il existe de rares complications. En revanche, d’autres patientes (et aussi quelques patients) voient leurs lèvres augmenter de volume de façon spontanée et inesthétique car l’augmentation de volume est souvent très importante et/ou asymétrique.

CAS 1

Motif de la consultation. Patiente de 43 ans, qui présentait depuis quelques semaines une augmentation de volume de la lèvre supérieure.

Histoire de la maladie. Cette augmentation de volume de la lèvre supérieure serait apparue après un traumatisme (coup de tête donné par son fils).

Interrogatoire. Comme l’augmentation de volume persistait, la patiente a consulté dans un premier temps son chirurgien-dentiste traitant, pensant qu’elle avait peut-être une infection dentaire. Les examens clinique et radiologique ont permis d’écarter cette étiologie.

Examen clinique. L’augmentation de volume de la lèvre supérieure était asymétrique et plus importante dans la zone médiane ; la lèvre inférieure était de taille normale. Cette augmentation de volume, indolore, variable dans le temps, avait une consistance élastique. On notait la présence d’un discret érythème sur le revêtement cutané près du bord libre et d’un érythème de la muqueuse dans la zone intéressée par l’augmentation de volume.

Examen paraclinique. Une biopsie a été réalisée sur le versant muqueux de la lèvre supérieure. L’examen histopathologique a montré que la muqueuse était constituée par un épithélium malpighien parakératinisé riche en cellules claires, avec des crêtes épithéliales de configuration irrégulière…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Dermatologie buccale

Méfiez-vous des kératoses idiopathiques !

Cas 1 Motif de la consultation. Patiente de 31 ans venue consulter après la découverte, lors de soins d’hygiène bucco-dentaire, d’une...
Dermatologie buccale

Lésions lichénoïdes induites

Les lésions lichénoïdes induites sont des lésions qui simulent, sur le plan clinique ou histopathologique, un lichen plan, mais qui...
Dermatologie buccale Odontologie pédiatrique

Tumeurs de la petite enfance

Cas 1 Motif de la consultation Enfant de 2 ans, adressé pour une tumeur linguale apparue en quelques semaines. Histoire...
Dermatologie buccale

Tumeurs sur la demi-muqueuse labiale

Cas 1 Motif de la consultation. Patiente de 35 ans qui avait une tumeur labiale saignant au moindre contact, voire...
Dermatologie buccale

« Boule » sublinguale : la conduite à tenir

1. Quel est le diagnostic le plus probable ?a. Kyste dermoïdeb. Lymphangiomec. Kyste mucoïded. Abcès du plancher buccal d’origine dentairee. Lipome 2....