Première consultation en odontologie pédiatrique et dépistage orthodontique

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°36 - 25 octobre 2023 (page 56-66)
Information dentaire

La première consultation, particulièrement en odontologie pédiatrique, est une étape essentielle pour une prise en charge la plus précoce et préventive de l’enfant. Elle est un moment de rencontre, de découvertes. Sa réussite conditionnera en grande partie les relations futures entre l’enfant, ses parents et le praticien ainsi que le bon déroulement des soins ultérieurs.

Si la première consultation permet de dépister les pathologies dentaires éventuelles, elle est également l’occasion de connaître l’environnement de l’enfant (contexte familial, etc.), d’évaluer son comportement, son niveau de compréhension, sa maturité et sa coopération afin d’orienter sa prise en charge globale [1].

Cette première séance, en dehors d’une situation d’urgence, permet de réaliser un bilan carieux et le praticien se doit d’avoir un rôle éducatif adapté concernant les comportements alimentaires et d’hygiène bucco-dentaire [2].

Comme le chirurgien-dentiste reçoit l’enfant plus précocement dans son parcours de soin que le spécialiste en orthopédie dento-faciale (ODF), il doit également intégrer, dans sa démarche préventive, un bilan orthodontique. Le praticien joue un rôle essentiel dans la prévention et le dépistage des malocclusions. Il va pouvoir dépister la ou les anomalies, en cerner les causes, éventuellement les intercepter, et orienter l’enfant vers un autre professionnel de santé : psychologue, orthophoniste, médecin ORL, orthodontiste. Pour adresser au moment opportun un enfant pour une prise en charge orthodontique, le praticien se doit d’avoir une idée de l’âge auquel elle doit débuter. Néanmoins, l’âge optimal ne peut pas dépendre uniquement de l’anomalie ; grâce au bilan effectué lors de la première consultation, le chirurgien-dentiste devra prendre en compte un ensemble de facteurs associés aux malocclusions afin de conseiller la période propice au traitement ODF pour l’enfant.

Le risque carieux

Si la réalisation de l’ensemble des soins dentaires constitue évidemment un prérequis pour initier une thérapeutique orthodontique, une maîtrise de l’hygiène bucco-dentaire est tout autant essentielle.

Les patients porteurs d’appareillages orthodontiques doivent être considérés comme des patients à risque, car les dispositifs intra-buccaux favorisent la…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Odontologie pédiatrique

Article réservé à nos abonnés Les clés de la réussite en odontologie pédiatrique

Responsable scientifique : Frédérique d’Arbonneau Intervenante : Lucile Goupy Chapitre 1 Juliette a besoin d’aller chez le dentiste La première...
Odontologie pédiatrique

Article réservé à nos abonnés État de santé orale des enfants : enquête dans les classes de CP des zones d’éducation prioritaires de l’Hérault, en 2020-2021 et 2021-2022

Objectif : Évaluer la santé bucco-dentaire des enfants de 6 à 7 ans en Cours Préparatoire (CP) dans les écoles...
Odontologie pédiatrique

Article réservé à nos abonnés Carie précoce de l’enfance : réhabilitation à l’aide de coiffes pédiatriques préformées esthétiques

Présentation des coiffes pédiatriques Les coiffes pédiatriques préformées (CPP) sont des éléments prothétiques unitaires mis en place pour remplacer les...