Préservation du parodonte impacts innovants du tout céramique au numérique

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°1 - 28 février 2014 (page 17-24)
Information dentaire
Quels sont les problèmes inhérents au couple parodonte-prothèse ? Quelle est la réponse biologique du matériau céramique au parodonte ? Quel est l’apport du numérique à la préservation du parodonte ?

Depuis de nombreuses années, les problèmes inhérents au couple parodonte-prothèse font débat et sont l’objet de multiples publications.

In vitro et cliniquement, toutes les études montrent une santé parodontale moins bonne en regard des dents prothétiques, d’une manière générale, avec une augmentation des indices parodontaux (1, 2, 3) et des pertes d’attache (4) accentuées avec des limites prothétiques sous-gingivales (5, 6, 7).

L’ensemble de ces défauts, conséquence du traitement prothétique, a été décrit dans un contexte de parodonte sain ou assaini.

La conception des prothèses doit tenir compte de plusieurs critères fondamentaux de réussite : l’ajustage (absence de défauts marginaux), l’emplacement des marges, le polissage des surfaces, l’absence de surcontour ou de sous-contour.

Ces règles permettent de garantir ou du moins de ne pas nuire à la bonne santé parodontale (8, 9).

LE DEFI DU PRATICIEN

L’intégration de l’ensemble des contraintes d’ordre biologique et mécanique, lors des traitements prothétiques, pour la conservation de la santé parodontale (10) est dépendante des impératifs suivants :

• la position des limites de préparation,

• la qualité des finitions,

• la précision de l’empreinte,

• la réalisation d’une fausse gencive.

Ces critères, depuis longtemps avérés, ne tiennent pas compte de la biomécanique dentaire et des conséquences sur le système ligamentaire de la dent.

Le but de cet article est de sensibiliser les praticiens à l’amélioration significative de la santé parodontale grâce à l’apport technologique dont bénéficie la prothèse fixée.

Les points fondamentaux de la dentisterie actuelle sont :

• l’évolution du matériau céramique,

• l’évolution des principes des préparations,

• l’évolution des moyens technologiques de réalisation.

Au travers de cette triple évolution, nous souhaitons illustrer l’impact direct sur la qualité du joint dento-prothétique…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Intérêt de la prévisualisation esthétique virtuelle en prothèse amovible complète immédiate maxillaire

Malgré les progrès très importants de la prévention et des traitements conservateurs, l’avulsion d’une dent reste un acte très fréquent...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche esthétique conventionnelle et gestion du point interincisif

La détermination tridimensionnelle du point interincisif (PI) chez l’édenté complet est un facteur primordial pour la restauration de son esthétique. Elle...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse transitoire ou immédiate d’usage : quand, comment ?

Préalable Peut-on se prévaloir d’un enseignement des connaissances exclusivement fondées sur une expérience clinique personnelle ? C’est le terme exclusivement...
Prothèse fixée

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation totale fixée maxillaire en contexte crestal très déficient

Les patients totalement édentés au maxillaire peuvent souhaiter une prothèse fixe plutôt qu’une prothèse amovible. Malheureusement, le volume osseux peut...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés La prothèse complète implantaire sur coiffes télescopes : ça vous parle ?

Le traitement implantaire de l’édenté total a beaucoup évolué durant ces quarante dernières années. N’oublions pas que le concept d’ostéointégration...
Prothèse fixée

Article réservé à nos abonnés Prothèse fixée plurale ou implantaire : j’extrais, je comble ?

Après extraction d’une dent, il se met en place trois types de phénomènes. Tout d’abord, à court terme se déclenche...