Prise en charge implantaire en secteur unitaire postérieur

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°41 - 23 novembre 2022 (page 46-56)
Information dentaire
Naguère, même en secteur postérieur, l’implantologie était réservée au praticien spécialiste. Actuellement, le traitement de l’édentement unitaire postérieur évolue vers une solution de plus en plus rapide, efficace et microtraumatique, guidée par les outils numériques. De plus en plus formés et passionnés, les chirurgiens-dentistes omnipraticiens sont aptes à répondre au défi implantaire.

Depuis quelques années, l’implantologie s’est largement répandue et démocratisée dans les cabinets d’omnipratique. Elle s’est imposée comme une discipline transverse, au carrefour de la chirurgie et de la prothèse. C’est probablement pour cette raison précise que le chirurgien omnipraticien est le mieux placé pour planifier, organiser et exécuter la réhabilitation implantaire dans son ensemble. Certes, certaines indications invasives (régénération osseuse avancée, par exemple) ou exigeantes (cas esthétique complexe) demeurent l’affaire des spécialistes. Il n’en reste pas moins que l’approche implantaire dans le secteur postérieur, qui représente la majorité des indications de remplacement de dent (échecs endodontiques, parodontaux ou prothétiques), est un acte routinier, de plus en plus traité par le chirurgien-dentiste.

Cette tendance peut s’expliquer par :

  • l’évolution vers des protocoles de traitement moins invasifs, mieux codifiés cliniquement et scientifiquement ;
  • les développements industriels (chirurgie guidée, design et surfaces implantaires…) ;
  • l’avancée des outils numériques (empreinte optique, matériaux, stratégie d’usinage, flux numérique…) ;
  • la demande des patients de n’avoir qu’un seul inter-
    venant.

Lorsqu’une dent doit être extraite, il revient alors au chirurgien-dentiste de décider :

  • du timing d’implantation après extraction ;
  • de la technique chirurgicale ;
  • du temps de mise en charge après la chirurgie implantaire.

Auparavant, la stratégie de choix après extraction en secteur molaire s’orientait communément vers les techniques de préservation alvéolaire dans le but de contenir la résorption postextractionnelle. Pourtant, cette approche est inévitablement associée à :

  • un geste invasif de fermeture tissulaire ;
  • des suites opératoires symptomatiques ;
  • une mise en nourrice du site alvéolaire de plusieurs mois…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Gestion des complications biomécaniques et biologiques en implantologie

OBJECTIF Alors que la pose d’implants s’est largement démocratisée, le nombre de complications biologiques ou biomécaniques associées présente une prévalence...
Implantologie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Reconstruction d’un plancher sinusien dans un but implantaire à l’aide d’un substitut osseux : séquence chirurgicale

RÉSUMÉ La découverte d’une communication bucco-sinusienne nécessite une prise en charge spécifique en chirurgie pré implantaire. Il convient en effet...
Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Implantation et profil d’émergence : évolution des concepts

Depuis la découverte de l’ostéointégration, le monde scientifique de l’implantologie a successivement porté son attention sur la compréhension du processus...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation implantaire de l’édenté complet : une affaire d’expert ?

Ce qu’il faut savoir – La chirurgie implantaire est basée sur un projet prothétique en adéquation avec les principes de...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés Responsabilité médico-légale en implantologie pour l’omnipraticien

Capacité et compétence La capacité est une notion juridique La capacité [1-3] est définie par l’article L4141-2 du Code de...
Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés L’extraction avec implantation immédiate en secteur antérieur est-elle plus accessible à l’omnipraticien en 2022 ?

Objectifs de la thérapeutique L’objectif principal de la thérapeutique implantaire dans la zone esthétique est d’obtenir un résultat avec une...