Problématique du risque infectieux en prothèse : à propos de la chaîne prothétique

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°1 - 28 février 2014 (page 49-53)
Information dentaire
Pourquoi une chaîne prothétique ? Quelles sont les connaissances du personnel sur les risques infectieux en prothèse ? Quelles sont les précautions d’usage ?

La problématique de la contamination de la chaîne prothétique demeure une préoccupation de santé publique. En effet, le risque infectieux ou biologique est dû à l’exposition à des agents biologiques (micro-organismes, parasites, et cultures cellulaires) susceptibles de provoquer une infection, une allergie ou une intoxication. Le praticien est en permanence en contact avec la cavité buccale (milieu biologique) pendant les différentes phases d’exécution de la chaîne prothétique, ce qui peut engendrer un risque pour la santé. Il en est de même pour les autres professionnels (assistants et prothésistes dentaires) qui ne sont pas directement en contact avec les patients, mais qui manipulent les objets (empreintes, pièces prothétiques) et déchets contaminés par la flore et les fluides buccaux.

C’est pourquoi la présente étude, dont le but est de contribuer à la sécurité des réhabilitations, se propose de mettre en exergue les différents germes possibles après avoir déterminé le niveau d’attitude en la matière.

MATÉRIEL ET MÉTHODE

• Un échantillon de 61 personnes intervenant au sein du service de prothèses (8 praticiens, 8 moniteurs, 37 étudiants, 5 prothésistes, 2 assistantes dentaires et 1 technicien de surface).

• Un questionnaire à visée qualitative et quantitative, qui est établi selon la typologie des risques professionnels.

• Un ensemencement à l’Institut Pasteur de prélèvements sur gélose au sang frais et sur géloses sélectives : EMB, Chapman, Cetrimide, Sabouraud.

Une enquête transversale à visée descriptive sur une période de 22 mois au total a été effectuée pour atteindre les deux objectifs.

RÉSULTATS

Connaissance du risque infectieux (Tableau I)


La plupart du personnel pense que les empreintes, le matériel souillé et les déchets sont source de risque infectieux. Ils ont en effet tous reçu une formation en hygiène hospitalière lors de leur…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Intérêt de la prévisualisation esthétique virtuelle en prothèse amovible complète immédiate maxillaire

Malgré les progrès très importants de la prévention et des traitements conservateurs, l’avulsion d’une dent reste un acte très fréquent...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche esthétique conventionnelle et gestion du point interincisif

La détermination tridimensionnelle du point interincisif (PI) chez l’édenté complet est un facteur primordial pour la restauration de son esthétique. Elle...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse transitoire ou immédiate d’usage : quand, comment ?

Préalable Peut-on se prévaloir d’un enseignement des connaissances exclusivement fondées sur une expérience clinique personnelle ? C’est le terme exclusivement...
Prothèse fixée

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation totale fixée maxillaire en contexte crestal très déficient

Les patients totalement édentés au maxillaire peuvent souhaiter une prothèse fixe plutôt qu’une prothèse amovible. Malheureusement, le volume osseux peut...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés La prothèse complète implantaire sur coiffes télescopes : ça vous parle ?

Le traitement implantaire de l’édenté total a beaucoup évolué durant ces quarante dernières années. N’oublions pas que le concept d’ostéointégration...
Prothèse fixée

Article réservé à nos abonnés Prothèse fixée plurale ou implantaire : j’extrais, je comble ?

Après extraction d’une dent, il se met en place trois types de phénomènes. Tout d’abord, à court terme se déclenche...