Prothèse maxillo-faciale : maîtriser les règles pour mieux les adapter

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°4 - 15 septembre 2020 (page 333-341)

21. Les prothèses terminées vont pouvoir être mises en place.

Information dentaire
  1. Comment réhabiliter les patients ayant été traités pour un cancer du voile du palais ?
  2. Quelles sont les conséquences de la chirurgie d’exérèse ?
  3. Quelles sont les conséquences de la radiothérapie ?

La compensation d’un édentement total présente toujours des difficultés, certaines classiques (qualité de la rétention, esthétique, confort pour le patient), d’autres plus subtiles qui ne sont pas toujours visibles au premier coup d’œil. Sur le plan anatomique notamment, il n’est pas rare qu’une crête flottante, des tori ou encore des balcons osseux vestibulaires complexifient notablement la réalisation des prothèses complètes [1,2]. Ainsi, même lorsque le plan de traitement semble évident, une observation clinique rigoureuse de l’environnement « parodontal » modifié en l’absence des dents permet d’anticiper d’éventuelles difficultés anatomiques et de les lever en amont par des moyens chirurgicaux. De la même façon, cette observation associée à des examens complémentaires permettra de prévoir l’éventuelle pose d’implants qui, si elle ne précède pas nécessairement la pose de la prothèse, doit être de préférence d’emblée intégrée au plan de traitement. Ceci étant dit, dans certaines situations, les aménagements « parodontaux » nécessaires sont impossibles, compte tenu du contexte médical global ou de l’impossibilité chirurgicale. Pour les mêmes raisons, la pose d’implants comme complément de rétention peut se retrouver non recommandée ou sera envisagée en s’affranchissant des règles habituelles.

C’est une situation classique à la consultation de prothèse maxillo-faciale dans laquelle les patients présentent souvent des antécédents complexes : chirurgie d’exérèse, radiothérapie, etc.

C’est le cas de cette patiente, adressée par nos confrères ORL pour une réhabilitation prothétique et dont nous allons détailler le plan de traitement au cours de cet article.

Contexte médical

Madame V., âgée de 80 ans au moment de la consultation, a été traitée en 2014 pour un carcinome épidermoïde du voile du palais classé T2N2M0 (7e TNM), c’est-à-dire d’étendue modérée…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Intérêts et faisabilité des réhabilitations par CFAO chez les patients pris en charge sous anesthésie générale : à propos de trois cas

Le plateau technique particulier de l’anesthésie générale soumet le praticien à certains obstacles pour la réalisation des étapes prothétiques conventionnelles....
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation esthétique et fonctionnelle d’un patient atteint de microdontie d’origine génétique : une approche pluridisciplinaire

Ce cas clinique présente la prise en charge d’un patient âgé de 33 ans avec une microdontie généralisée d’origine génétique des...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Évaluation in vitro de quatre scanners intra-oraux en prothèse implantaire plurale chez l’édenté partiel et chez l’édenté total

L’empreinte optique intra-orale, qui peut être considérée comme le premier maillon de la chaîne numérique de conception et fabrication assistées...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Mise en place de l’enseignement de l’empreinte optique et de la CFAO en formation initiale

Contexte Lire les informations sur une tablette, se réunir par visioconférence, réserver son billet de train par téléphone, faire sa...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Protocole de double mise en charge immédiate avec guide chirurgical de premier forage : à propos d’un cas clinique

La réhabilitation fonctionnelle et esthétique d’un patient totalement édenté par une double mise en charge immédiate constitue une des réhabilitations...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Enregistrement et transfert de la forme du berceau gingival dans les édentements du secteur antérieur

La réhabilitation implanto-prothétique du secteur esthétique est un défi permanent pour le praticien. En effet, l’ostéointégration et la survie d’un...