Prothèse Amovible Complète Télescopique Implanto-Retenue (PACTIR) : Quand PEEK rime avec numérique

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°13 - 31 mars 2021 (page 72-86)
Information dentaire

Les restaurations unimaxillaires complètes implanto-portées sont le plus souvent fixes avec une armature reliant les implants les uns aux autres sur laquelle des dents sont secondairement positionnées. La conférence de Mc Gill de 2002 a permis de mettre en avant l’importance d’une solution amovible implanto-retenue. Elle démontre l’apport de deux implants pour retenir les prothèses amovibles complètes mandibulaires.

La Prothèse Amovible Complète Télescopique Implanto-Retenue (PACTIR) est une autre alternative aux prothèses complètes chez les patients édentés où des implants sont présents. Cette famille de prothèses amovibles permet d’offrir au patient une efficacité masticatoire ainsi qu’une tenue de l’appareil confortable. Elle demande toutefois au praticien et au technicien de laboratoire une exigence technique pour sa réalisation.

Dans cet article, nous allons tenter de préciser les étapes fondamentales de la conception et de la réalisation d’une PACTIR. Lors de ces dernières, le prothésiste peut choisir d’avoir recours à plusieurs procédés de fabrication.

à travers un cas clinique, nous décrirons donc les étapes clés pour le praticien et les divers procédés de fabrication au laboratoire pour mener à bien le traitement.

Anamnèse et proposition thérapeutique

Un patient âgé de 60 ans, maquilleur professionnel, fumeur en bonne santé, consulte pour une prise en charge de sa prothèse implanto-portée maxillaire (fig. 1). À la première consultation, il présente au maxillaire un bridge implanto-porté (barre titane recouverte de dents en résine et fausse gencive) de 14 à 27 et deux couronnes unitaires sur implants en position de 15 et 16. Tous les implants présentent des signes plus ou moins importants de péri-implantites. Après plusieurs tentatives pour endiguer les lésions péri-implantaires, le patient conserve 4 implants en position de 13, 14, 15 et 16. Le bridge de 14 à 27 sert à ce stade de provisoire, car il est uniquement vissé sur deux implants.

À la mandibule, le patient présente des restaurations prothétiques dento-portées et implanto-portées dans les secteurs postérieurs. Le rapport maxillo-mandibulaire et la dimension verticale sont satisfaisants.

Malgré la perte de plusieurs implants, le patient accepte un nouveau traitement implantaire. Toutefois, on observe en différentes zones une forte résorption osseuse ne permettant pas de façon simple la mise en place de nouveaux implants. De plus, le patient est conscient du confort apporté par les solutions fixes implanto-portées, mais aussi de la rigueur nécessaire en termes d’hygiène buccale. Ces solutions fixes peuvent également rendre plus risquée la pérennité des restaurations prothétiques face à la perte d’implants, surtout s’ils sont situés dans…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Vulnérabilité occlusale en prothèse implantaire : pourquoi tout ce qui aurait pu mal tourner n’est pas arrivé ?

L’implantologie est une discipline prothétique à composante chirurgicale. Positionner un implant puis une prothèse unitaire supra-implantaire, c’est considérer l’ensemble des...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés L’usure des attachements en PACSI est-elle évitable ?

Dans le traitement de l’édentement complet mandibulaire, l’utilisation de deux attachements axiaux supra-implantaires permet d’améliorer l’équilibre prothétique pendant la fonction....
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Prothèses « pilotis » chez l’édenté total

Enregistrements cliniques Empreinte physico-chimique L’option empreinte « à ciel ouvert » est préférable. Cette technique dite directe ou « pick-up » permet d’emporter les...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Embase titane et couronne céramique : un duo gagnant en prothèse fixée sur implant ?

Évolutions des prothèses implanto-portées Pendant de nombreuses années, la majorité des prothèses fixées sur implants étaient conçues avec un pilier...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Implantologie et biologie : Comment gérer le profil d’émergence et la prothèse pour préserver les tissus ?

Les dents naturelles : différences entre implants et dents La dent naturelle est notre guide. Son étude approfondie doit nous apporter...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés La mise en esthétique et en fonction immédiate en implantologie : Quel protocole, quel matériau ?

Avec la pression des patients, toujours mieux renseignés par les différents médias, l’intérêt des procédures de temporisation immédiate est évident...