• Écrit par

Ré-éruption spontanée des incisives temporaires intruses

Télécharger la formation
Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

L’intrusion dentaire est une forme de luxation axiale dans laquelle la dent est enfoncée dans son alvéole. C’est un type de traumatisme fréquent. Selon l’âge de sa survenue en denture temporaire, les rapports entre les dents temporaires et les germes des dents successionnelles varient et, par conséquent, les lésions attendues sont différentes.
L’attente d’une ré-éruption spontanée est une attitude thérapeutique indiquée lorsque l’apex de la dent luxée est déplacé en vestibulaire. Elle ne nécessite aucun geste thérapeutique au moment de la consultation d’urgence, ce qui est favorable dans le cadre de la prise en charge d’un enfant traumatisé (jeune âge, impact psychologique du traumatisme, douleurs…). Par ailleurs, une surveillance clinique et radiographique se révèle indispensable.

À propos d’un cas

Les traumatismes des dents temporaires sont fréquents ; ils représentent 30 à 40 % des traumatismes chez les enfants en bas âge [1]. Ils peuvent avoir un impact fonctionnel, esthétique et psychologique sur l’enfant [2]. Les dents le plus souvent exposées sont les incisives centrales maxillaires [3, 4].

Chez le jeune enfant, les déplacements sont plus fréquents que les fractures, d’une part à cause de la plasticité des structures parodontales (os, ligament alvéolo-dentaire), d’autre part du fait de structures radiculaires courtes.
L’intrusion fait partie des traumatismes les plus graves. Elle correspond au déplacement de la dent en direction apicale, provoquant un écrasement du paquet vasculo-nerveux et d’importantes lésions cémentaires et parodontales. Elle peut s’accompagner d’une fracture de l’os alvéolaire [1].

L’intrusion en denture temporaire peut affecter le germe de la dent successionnelle lorsque l’apex de la dent est déplacé en direction palatine [2, 5].
L’objectif de cet article est de détailler les aspects pratiques applicables en exercice courant lors de la prise en charge de l’intrusion…

Les commentaires sont fermés.