Reconstructions des dents antérieures dépulpées :

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°1 - 15 février 2017 (page 12-15)
Information dentaire
Afin de suivre les principes actuels de dentisterie biomimétique a minima, les pièces partielles généralement en céramique collée sans ancrage radiculaire ont tendance à se généraliser. Il reste cependant des cas, notamment le renouvellement d’anciennes couronnes, où la réalisation d’une couronne périphérique associée à une reconstruction coronoradiculaire est indiquée [1].

Apports des inlay-cores en technique Press On Metal

Problématiques de la reconstruction des dents antérieures dépulpées

Pour les dents antérieures, les pertes de substanceverticales sont souvent importantes et associées à des forces de cisaillement élevées. D’autre part, les canaux sont généralement de diamètre important, impliquant la réalisation de tenons anatomiques. Pour ces raisons, sur les dents antérieures très délabrées, certains auteurs préconisent toujours les reconstructions coronoradiculaires coulées de type inlay-core [2].
Réalisé en alliage métallique, ce type de pièce associé à une couronne en disilicate de lithium (IPS e.max® Ivoclar Vivadent ) a tendance à donner un aspect « grisâtre » à la restauration finale [3].
Des inlay-cores spécifiques pour ces indications ont été développés. Une partie radiculaire anatomique et coronaire réduite de soutien est réalisée en alliage métallique. Puis une partie coronaire de recouvrement en vitrocéramique pressée est ajoutée pour reconstituer la forme du pilier. Cette céramique IPS Inline Press On Metal (POM® Ivoclar Vivadent) est une vitrocéramique renforcée à la leucite, mise en œuvre par technique de pressée et spécialement conçue pour le recouvrement du métal.

Cas clinique

Un patient d’une trentaine d’années consulte afin de changer une ancienne couronne céramométallique sur la 11 (fig. 1). La couronne présente un problème d’adaptation et ne satisfait pas le patient sur le plan esthétique notamment l’aspect « grisâtre » au niveau du collet. Le traitement commence par la réalisation d’empreintes d’études et d’un wax-up de la dent à traiter (fig. 2). La couronne d’usage ainsi que la reconstruction coronoradiculaire coulée sous jacente sont déposées par découpe (fig. 3). Une couronne provisoire « coquille » issue du wax-up est réadaptée à la situation clinique par rebasage (fig. 4).



Une empreinte…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche thérapeutique minimalement invasive chez l’adolescent : gestion de l’incisive latérale

L’agénésie est l’une des anomalies dentaires les plus couramment rencontrées avec une prévalence de 1,6 % à 9,6 % selon les études...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Coiffes télescopes dento-portées en polymère thermoplastique. Réflexions thérapeutiques autour d’un cas clinique

Un patient de 81 ans se présente en consultation dans le cadre d’une demande de réhabilitation prothétique mandibulaire. L’anamnèse indique...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse sur implant : mise en charge immédiate

Force est de constater que la réussite du traitement dépendra du sérieux de la mise en œuvre des étapes pré-prothétiques...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Praticien-prothésiste, le duo gagnant au service du patient édenté. Présentation du concept Aera Smile

Féru de lectures sur la prothèse dentaire et assidu à de nombreuses formations continues, Philippe Pisseloup a occupé son exercice...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Le système BDT. Version ibérique

Le système BDT (Burnout Denture Tooth Technique) compte chaque jour davantage d’utilisateurs du fait de la simplicité de son protocole,...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche de prothèse partielle sur obturateur. La prothèse au quotidien

Si l’on devait définir de façon simple et concise la prothèse maxillo-faciale au laboratoire en comparaison avec la prothèse amovible...