Restauration prothétique fixée dans l’enfance : les couronnes pédiatriques en zircone

  • Par
  • Publié le . Paru dans Réalités Cliniques n°2 - 15 juin 2019 (page 121-126)
Information dentaire
Les anomalies de structure amélaire peuvent avoir des répercussions fonctionnelles, esthétiques et psychologiques majeures dès la petite enfance. La prise en charge des patients doit être précoce et doit s’appuyer sur des approches restauratrices fixées. D’apparition récente, les coiffes pédiatriques en zircone (CPPz) sont une option thérapeutique pour le traitement des anomalies de structure de l’émail, bien qu’elles ne fassent pas encore partie des recommandations. Le traitement des patients présentant une anomalie de structure amélaire peut être complexe, selon l’ampleur de l’atteinte et le nombre de dents à restaurer. Une optimisation et une adaptation des principes de mise en œuvre des CPPz sont utiles. Au travers de cas cliniques, nous illustrerons le traitement d’enfants présentant des anomalies de structure de l’émail à l’aide de CPPz, du cas simple au cas complexe, de la pose au suivi des restaurations.

Les anomalies de structure des dents temporaires se manifestent par des atteintes très diverses : des anomalies de teinte, de morphologie, d’état de surface, des pertes de substances, des usures, des lésions carieuses voir infectieuses associées… Les répercussions fonctionnelles, esthétiques et psychologiques peuvent être majeures dès la petite enfance [1, 2].

En cas de délabrement important et d’atteinte généralisée, d’attrition et de perte de dimension verticale, l’utilisation d’une approche restauratrice fixée est recommandée [3, 4]. Différentes options thérapeutiques sont envisageables : couronnes pédiatriques préformées métalliques (CPPm), couronnes pédiatriques préformées métalliques recouvertes d’un matériau esthétique dites à incrustation (CPPi), restaurations composites à l’aide de moules transparents (strip crown, SC), couronnes pédiatriques préformées en zircone (CPPz) [5-7].

Au niveau des dents postérieures, les recommandations prônent encore l’utilisation des CPPm ; au niveau des dents antérieures, les SC et les CPPi sont recommandées [3,4]. Cependant l’American Association of Pediatric Dentistry pointe le peu d’études disponibles (c’est le cas notamment sur les CPPz) et prône la réalisation d’études randomisées d’une durée d’au moins deux ans.
Les CPPz sont l’option thérapeutique la plus récente, étant commercialisées depuis moins de dix ans. Ceci explique le peu d’études encore disponibles sur ce dispositif médical et leur absence des recommandations. Cependant, les premières données publiées dans la littérature sont prometteuses et devraient permettre, dans l’avenir, une intégration des CPPz dans les recommandations [8-18].

Les CPPz permettent en effet une restauration esthétique, fonctionnelle et durable des dents atteintes. Ces couronnes pédiatriques constituées entièrement de zircone, présentent plusieurs avantages : une bonne résistance…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Esthétique

3 erreurs à éviter pour débuter en stratification… et leurs solutions

Erreur 1 : biseau ou congé insuffisant Lorsqu’un patient se présente en consultation pour la restauration d’une incisive fracturée, nous...
Esthétique

Le projet esthétique 3D : la voie du futur

La photographie permet, depuis quelques années, de développer la planification d’un projet esthétique en deux dimensions (voir l’article précédent). L’analyse...
Esthétique

Recouvrement antérieur et abrasions sévères : traitement par prothèse composite

Il est intéressant et enrichissant de pouvoir suivre des patients sur plusieurs années. La confiance et la fidélité réciproques échangées...
Esthétique

Le veneerlay : une RECC indispensable dans le traitement des usures/érosions avancées

Le terme veneerlay est une combinaison des termes anglo-saxons veneer et overlay. Difficilement traduisible en français, il caractérise une Restauration...
Esthétique

Temps par temps d’un traitement antérieur par érosion/infiltration

1. Rappels sur la technique d’érosion infiltration Le diagnostic initial de la lésion amélaire (fluorose, hypominéralisation molaires incisives (MIH), lésion...
Esthétique

Le sourire : le beau se confond-il avec l’idéal ?

Malgré leurs différences de style et d’approche de la beauté, on peut aimer à la fois Praxitèle, Rodin et Giacometti,...