Thérapeutique de seconde intention en prothèse complète implanto retenue

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°1 - 29 février 2016 (page 47-56)
Information dentaire
Quels sont les intérêts des PACIR ?
Quelles sont les options d’une thérapeutique de seconde intention ?
Comment réaliser une PACI maxillaire avec barre et contre-barre ?

A propos d’une « double barre » de conjonction maxillaire

Le taux de survie à long terme des implants dentaires ostéointégrés est excellent (1). Le vieillissement des prothèses implanto-portées ou implanto-retenues est inéluctable et nécessite une maintenance régulière. Quelles que soient leurs qualités originelles, leur réfection s’impose bien naturellement après plusieurs années d’usage.

Une thérapeutique de seconde intention doit alors être réalisée en s’adaptant aux fixtures existantes et à l’évolution de la situation buccale.

Cet article présente la démarche prothétique et le plan de traitement de renouvellement d’une prothèse amovible complète maxillaire implanto retenue (PACIR).

RAPPELS
Le renouvellement de prothèse supra implantaire

Contrairement au plan de traitement suivi classiquement en prothèse implantoportée qui veut que la “prothèse guide le positionnement des implants”, le projet prothétique de seconde intention fait face à des implants déjà positionnés et ostointégrés et doit donc s’y adapter. Un montage directeur permet de visualiser le volume prothétique disponible dans lequel devront s’intégrer les moyens de rétention secondaire.

La première difficulté du traitement est souvent l’identification des implants, pas toujours référencés dans le dossier du patient, et l’approvisionnement en accastillage adéquat.

À noter que certains implants très anciens, peuvent ne pas, ou ne plus être exploitables.

Primo appareillage en PACIR

Egalement appelés « overdentures » (2, 3), les PACIR correspondent à des prothèses amovibles complètes associées à des moyens de rétention complémentaires implantoportés. Ces moyens peuvent être des attachements axiaux, des barres de conjonction conventionnelles ou hybrides (4, 5), ou plus rarement des systèmes à propriétés ferromagnétiques (2, 3).

L’intérêt des PACIR est d’améliorer les problèmes posés par la prothèse amovible complète ostéo muco portée, à savoir (6) :

• réduire la mobilité…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie Prothèse

Article réservé à nos abonnés La connexion implanto-prothétique : aspects biologiques, mécaniques et esthétiques

L’ostéointégration, bien maîtrisée à l’heure actuelle, ne constitue plus le seul critère définissant un « succès implantaire ». En effet, s’y ajoute...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prise en charge du malade cancéreux

Selon la localisation et le type de cancer (sarcome, carcinome épidermoïde, etc.), la prise en charge peut être différente. Cependant,...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Avenir de la prothèse maxillo-faciale

Depuis une vingtaine d’années apparaissent, de façon exponentielle, de nouveaux dispositifs que l’on pourrait nommer « prothèses maxillo-faciales d’amplification », visant notamment...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Apport de l’impression 3D à la prothèse maxillo-faciale

Les pertes de substance stomato-gnathiques et cranio-faciales ont été pendant longtemps considérées comme irrémédiablement invalidantes. La qualité de vie du...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse maxillo-faciale, CFAO et reconstructions

Le défi En matière de prothèse maxillo-faciale, les pertes de substance maxillaires peuvent parfois être compensées de manière acceptable par...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Les soins de support en cancérologie des voies aérodigestives supérieures

Les « soins de support » sont définis par l’Institut national du cancer (INCa) comme l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux...