Traitement d’une péri-implantite : le choix du « tout laser »

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°41 - 29 novembre 2023 (page 78-84)
Information dentaire

Le patient

  • 70 ans
  • Pas d’antécédents médicaux
  • Ne fume pas
  • Hygiène correcte

L’implant

  • Site 23
  • Mis en place il y a 12 ans

 

 

 

 

 

LASERS ET MALADIES PÉRI-IMPLANTAIRES

  • Il existe des lasers à haute énergie ou à faible énergie. La courbe d’absorption des rayonnements laser détermine quatre effets principaux des lasers utilisés en chirurgie dentaire :

    – effet photoablatif (pour couper les tissus mous et durs) pour les lasers de haute énergie (810 à 10 600 nm),
    – effet photochimique (décontamination) pour les lasers de haute énergie (810 à 980 nm),
    – thérapie photodynamique (bactéricide avec colorant photosensible) pour les lasers de faible énergie (600 à 800 nm),
    – effet de photobiostimulation (stimulation de la guérison) pour les lasers de faible énergie (440 à 970 nm).

  • Parmi ces longueurs d’onde, deux lasers (Er-YAG et Diode) sont intéressants dans le traitement de la péri-implantite :

    – Le laser Er-YAG, utilisé pour le nettoyage, est un laser avec un milieu actif composé d’yttrium, d’aluminium et de grenat dopé à l’erbium. Avec une longueur d’onde de 2 940 nm situé dans l’infrarouge, le laser Er-YAG est un laser à haute énergie, dont la lumière est absorbée dans l’eau et dans l’hydroxyapatite et qui ne pénètre pas profondément. Ceci permet de couper des tissus mous et des tissus durs, mais également de désorganiser le biofilm bactérie.
    C’est un laser idéal pour le traitement chirurgical des péri-implantites. Il permet l’élimination du tissu de granulation à la surface de l’implant et de l’os ainsi qu’une décontamination mécanique par effet photoablatif.

    – Le laser Diode, utilisé pour la décontamination…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Pemphigoïde cicatricielle chez une jeune femme – cas clinique

RÉSUMÉ La pemphigoïde cicatricielle (PC), ou pemphigoïde des muqueuses, est une pathologie auto-immune inflammatoire chronique affectant principalement les femmes, avec...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés Le défi du sourire gingival approche prometteuse de la toxine botulique

RÉSUMÉ Contexte Face à une société où la quête du beau est omniprésente, les patients cherchent de plus en plus...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Lésions gingivales dans l’infection COVID-19 chez l’enfant : rapport de deux cas

LE POINT CLÉ La cavité buccale est en lien direct avec l’ensemble de l’organisme. Le saignement et l’inflammation des gencives...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés Utilisation de grille en titane pour une régénération osseuse prévisible dans le secteur maxillaire antérieur : un rapport de cas

RÉSUMÉ La perte d’une dent à la suite d’un traumatisme peut engendrer une résorption osseuse importante qui nécessite souvent un...
Endodontie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Le point de vue de l’endodontiste dans le diagnostic et le plan de traitement des lésions endo-parodontales

Étiologies et classification des lésions endo-parodontales La complexité des LEP reflète l’étroite relation entre le parodonte et le système endodontique....
Endodontie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés La gestion chirurgicale des lésions endo-parodontales

Étiologie de la lésion endo-parodontale Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une infection simultanée de l’endodonte et du parodonte, nécessitant...