Utilisation de l’articulateur au cabinet et au laboratoire : mythe ou réalité ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°1 - 29 février 2016 (page 57-62)
Information dentaire
Combien de praticiens possèdent un articulateur ?
L’articulateur est-il utilisé fréquemment au laboratoire ?
Qu’en est-il de l’arc facial et de l’axiographie ?

L’articulateur est un outil essentiel pour la réalisation d’actes prothétiques. Il peut intervenir à différents moments : lors du diagnostic et de l’élaboration du plan de traitement prothétique, et lors de la réalisation des prothèses au laboratoire ou pour leur équilibration (1, 2).

Durant le cursus des études odontologiques, que ce soit lors des travaux pratiques prothétiques ou lors des travaux cliniques, les étudiants sont habitués à utiliser ce simulateur, aussi bien pour confectionner une simple prothèse fixée unitaire que pour des travaux plus complexes (fig. 1).


Il s’agit aussi d’un moyen de communication essentiel entre le praticien et le laboratoire. Toutefois, il y a quelques années, Jean Schittly a mené une étude montrant que seulement 10 % de la profession avait recours à cet outil (3). Une fois sortis de la faculté, l’emploi de l’articulateur est-il toujours indispensable pour les praticiens ? Quant aux prothésistes de laboratoire, leurs travaux sont-ils toujours réalisés sur articulateur ?

Dans ce contexte, l’objectif de notre étude consiste à évaluer l’utilisation de l’articulateur au cabinet dentaire et dans les laboratoires, auprès de deux échantillons de praticiens et de prothésistes de la région Midi-Pyrénées.

À travers un questionnaire, nous avons souhaité connaître la proportion de praticiens et de prothésistes utilisant un articulateur, préciser la fréquence et les indications de son utilisation, cerner ses défauts pour une utilisation quotidienne, et questionner les praticiens et les prothésistes sur leurs souhaits en matière de formation sur l’articulateur.

MATÉRIEL ET MÉTHODES

L’étude réalisée a porté sur les chirurgiens-dentistes et les prothésistes de Midi-Pyrénées. Leur sélection s’est opérée par un tri aléatoire dans l’annuaire. Un courriel comprenant le questionnaire a été adressé après accord téléphonique…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche thérapeutique minimalement invasive chez l’adolescent : gestion de l’incisive latérale

L’agénésie est l’une des anomalies dentaires les plus couramment rencontrées avec une prévalence de 1,6 % à 9,6 % selon les études...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Coiffes télescopes dento-portées en polymère thermoplastique. Réflexions thérapeutiques autour d’un cas clinique

Un patient de 81 ans se présente en consultation dans le cadre d’une demande de réhabilitation prothétique mandibulaire. L’anamnèse indique...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse sur implant : mise en charge immédiate

Force est de constater que la réussite du traitement dépendra du sérieux de la mise en œuvre des étapes pré-prothétiques...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Praticien-prothésiste, le duo gagnant au service du patient édenté. Présentation du concept Aera Smile

Féru de lectures sur la prothèse dentaire et assidu à de nombreuses formations continues, Philippe Pisseloup a occupé son exercice...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Le système BDT. Version ibérique

Le système BDT (Burnout Denture Tooth Technique) compte chaque jour davantage d’utilisateurs du fait de la simplicité de son protocole,...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche de prothèse partielle sur obturateur. La prothèse au quotidien

Si l’on devait définir de façon simple et concise la prothèse maxillo-faciale au laboratoire en comparaison avec la prothèse amovible...