L'Information Dentaire n°29 - 4 septembre 2019

9,00

UGS : ID A01929 Catégorie :
Feuilleter les premières pages

Description

ÉditorialFaits divers
Michèle Reners

Revue de presse – Pourquoi lire les revues de presse internationales de L’Information Dentaire ? – Lire >>
Philippe De March

Presse médicale spécialisée – Philippe Léonard

Actualité hebdoNicolas Fontenelle

L’Adhésion

Hypersensibilité – Lire >>
L’hypersensibilité dentinaire
Louise J. Griffith, Maria Davies, Nicola X. West

Xérostomie – Lire >>
Xérostomie ou hyposialie ?
Jean-Christophe Fricain

Halitose – Lire >>
Halitose intra-orale
Marja Laine, Monique Danser

Nutrition – Lire >>
Compléments alimentaires et probiotiques dans le traitement non chirurgical des parodontites
Jérôme Lasserre, Selma Kessler, Dorian Gaudy, Marina Peric, Selena Toma

Pratiquer

Éthique – Lire >>
Quelle prothèse dentaire lors de maladie d’Alzheimer ?
Philippe Pirnay

Évasion

Art – Lire >>
Le rêve, roi des Belges
Thierry Leroux


Éditorial

Faits divers

Événements sans portée générale qui appartiennent à la vie quotidienne ». Voici une définition généralement admise des « faits divers ».

De fait, à longueur de journée, les médias s’en nourrissent et nous les délivrent comme des vicissitudes qui font simplement partie de la vie. Nous y sommes tellement habitués que nous en prenons connaissance sans vraiment nous y arrêter. À force de banaliser ces accidents ou incidents, nous ne réalisons pas l’impact qu’ils ont sur les victimes. Ils n’ont pas le retentissement des grandes catastrophes, des campagnes électorales ou encore des péripéties croustillantes de la vie des célébrités… Et pourtant !

Dans notre pratique aussi, nous sommes confrontés à des faits divers, des patients qui souffrent de « petits » problèmes comme l’hypersensibilité, la xérostomie, l’halitose… Nous entendons bien leurs doléances mais, d’une part, nous n’y accordons pas toujours l’importance nécessaire car ce n’est généralement pas le motif principal de leur visite et, d’autre part, nous n’avons pas toujours les réponses à leurs questions.

Nous verrons dans l’article de Louise J. Griffith, Maria Davies et Nicola X. West que, par exemple, l’hypersensibilité dentaire entrave notablement la qualité de vie des patients atteints. Elle est banalisée, souvent mentionnée dans les spots publicitaires pour des dentifrices, comme si tout le monde en souffrait et qu’il n’y avait là rien d’anormal. Les auteurs font le tour de la question, depuis le dépistage jusqu’aux traitements réellement efficaces en passant par l’étiologie.
L’halitose peut, elle aussi, gâcher, voire empoisonner la vie des patients, et nous sommes d’ailleurs aux premières loges pour la dépister, même si nous n’osons pas toujours aborder ce sujet « tabou », souvent les patients sont gênés de nous en parler. Monique Danser et Marja Laine nous expliquent les causes et les manières de la traiter.

Quant à la xérostomie, celui qui en a déjà souffert peut réellement mesurer l’ampleur du handicap occasionné. Jean-Christophe Fricain résume cette problématique, pas si rare que ça.
De plus en plus, les patients s’inquiètent de l’impact de la nutrition et veulent également savoir si les probiotiques, les compléments alimentaires ou encore les vitamines peuvent avoir une influence sur la santé de leurs dents et de leurs gencives. En tant que praticiens, nous ne demandons pas systématiquement à tous nos patients leur taux de vitamine D
avant une chirurgie osseuse ou une pose d’implant. Cela paraît secondaire. Mais qu’en est-il vraiment ? Une question – parmi d’autres – à laquelle répondent Jérôme Lasserre, Selma Kessler, Dorian Gaudy, Marina Peric et Selena Toma.

Alors, pour tous ces patients qui ne nous parlent pas de leurs « petits » soucis, soit parce qu’ils les considèrent comme « normaux », soit parce qu’ils ignorent que nous pouvons y apporter des solutions, l’idéal serait d’inclure dans notre anamnèse quelques questions concernant ces divers problèmes, de manière à les dépister au plus tôt pour mieux les gérer.
Pour vous inciter à prendre et vous aider à tenir cette bonne résolution de rentrée, nous vous proposons donc un numéro rédigé par des plumes britanniques, néerlandaises, belges et françaises pour mieux prendre conscience de ces « faits divers », internationalement partagés…


Michèle Reners
Rédactrice en chef
Présidente de la Société Belge d’Implantologie Orale
Maître de conférence à l’Université de Liège
Maître de stage externe pour l’Université de Liège et de l’UCL