Réalités Cliniques

Réalités Cliniques

La référence du praticien généraliste
4 numéros par an

Acheter/s'abonner

Sommaire

Articles

Numéros précédents

Bibliographie

Evaluations

Espace auteurs

Articles

Rechercher
Rechercher

lancer la recherche

Passivation des lambeaux postérieurs mandibulaires en chirurgie d’augmentation osseuse horizontale ou verticale :

Passivation des lambeaux postérieurs mandibulaires en chirurgie d’augmentation osseuse horizontale ou verticale :

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 3 - Page : 215-221
12,00€ Acheter En savoir +
Résumé
La chirurgie d’augmentation osseuse de la mandibule postérieure est exigeante, du fait de son anatomie et de sa vascularisation. La fermeture hermétique et sans tension des tissus mous au-dessus de la zone greffée constitue un paramètre critique pour une bonne cicatrisation. Ainsi, le tracé d’incision muqueux devra être choisi en fonction du type de greffe à réaliser (augmentation horizontale ou verticale) et de la technique d’augmentation utilisée (type de greffe, utilisation de biomatériaux ou de membranes).

Abstract
Passivation of mandibular posterior flaps in bone augmentation surgery: crestal incision and lateral tunnel technique
Bone augmentation surgery in the posterior mandible is demanding because of its anatomy and its vascularization. The hermetic and tension-free closure of soft tissues above the grafted area is a critical parameter for good healing. The mucosal incision line should thus be chosen according to the type of graft to be performed (horizontal or vertical augmentation) and the technique used (type of graft, use of biomaterials or membranes). Auteurs :
12,00€ Acheter Réduire
La gestion des tissus mous après les augmentations osseuses

La gestion des tissus mous après les augmentations osseuses

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 3 - Page : 205-213
12,00€ Acheter En savoir +
Résumé
Une restauration implantaire esthétique et fonctionnelle implique une bonne gestion des tissus durs et des tissus mous. Le type d’incision affecte la mobilité des tissus, la qualité de la vascularisation du lambeau et la position de la gencive marginale [1]. L’aspect esthétique avec le risque de formation de cicatrice joue également un rôle important. Une augmentation du volume osseux implique un lambeau approprié et la libération des tissus mous pour limiter le risque d’exposition [2]. L’inconvénient est le déplacement coronaire de la ligne muco-gingivale. Un manque de gencive fixe autour des implants peut compromettre l’intégration esthétique de la restauration mais aussi limiter le contrôle de plaque et entraîner la progression d’une péri-implantite [3]. Les incisions et sutures après les augmentations osseuses ont pour objectif de corriger et améliorer les tissus mous péri-mplantaires.

Abstract
Soft tissue management after bone augmentation
An aesthetic and functional implant restoration involves good management of hard tissues and soft tissues. The type of incision affects the mobility of the tissues, the quality of vascularisation of the flap and the position of the marginal gingivae [1]. Aesthetic appearance, with the risk of scar formation, also plays an important role. An increase in bone volume involves an appropriate flap and soft tissue release to limit the risk of exposure [2]. The disadvantage is the coronary displacement of the muco-gingival line. A lack of fixed gingiva around the implants can compromise the aesthetic integration of the restoration but also limit the control of plaque and lead to the progression of peri-implantitis [3]. The incisions and sutures after the bone increments are intended to correct and improve the peri-implant soft tissue. Auteurs : Pierre Keller
Chirurgien-dentiste Spécialiste en chirurgie orale
12,00€ Acheter Réduire
Les greffes de conjonctif enfoui en tunnel

Les greffes de conjonctif enfoui en tunnel

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 3 - Page : 201-203
12,00€ Acheter En savoir +
Résumé
L’objectif principal de la chirurgie plastique parodontale est d’obtenir non seulement un recouvrement total de la surface radiculaire exposée. Mais aussi avoir un fondu tissulaire en harmonie avec les tissus adjacents. Les différentes étapes opératoires doivent par conséquent être réalisées avec minutie, afin de pas léser le tissu gingival. Le choix de la technique de suture prend alors tout son sens car cette dernière étape de la procédure chirurgicale est essentielle pour le bon déroulement de la cicatrisation.

Abstract
Connective tissue tunnel grafts
The primary goal of periodontal plastic surgery is to obtain not only complete recovery of the exposed root surface, but also have the tissue harmonise with the adjacent tissues. The various steps in the operation must therefore be carried out meticulously so as not to damage the gingival tissue. The choice of suture technique then becomes critical because this last stage of the surgical procedure is important for the proper course of healing. Auteurs : Sofia Aroca
Phd Professeur associé
Université de Berne, Suisse
Exercice privé Paris
Anton Sculean
Chef de département de parodontologie,
Université de Berne, Suisse
12,00€ Acheter Réduire
Le lambeau de préservation papillaire dans les procédures régénératrices

Le lambeau de préservation papillaire dans les procédures régénératrices

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 3 - Page : 191-199
12,00€ Acheter En savoir +
De nombreuses avancées chirurgicales ont permis d’améliorer les procédures opératoires, et donc les résultats cliniques, dans le domaine de la régénération parodontale. Par voie de conséquence, le dessin du lambeau et les techniques de suture visent à optimiser la préservation tissulaire, l’élévation du lambeau, le débridement du défaut et la fermeture primaire de la plaie (en l’absence de toute tension) au-dessus du site de régénération. Une technique du lambeau moins traumatisante, une vascularisation contrôlée et une passivité absolue dans la réalisation de la suture garantiront la stabilité de la fermeture primaire de la lésion interdentaire, augmentant par là-même le potentiel de régénération parodontale. Le lambeau de préservation papillaire et les techniques minimal-invasives ont prouvé leur grande efficacité en matière de régénération des lésions intra-osseuses, permettant de conserver des dents dont le pronostic était jusqu’à présent extrêmement défavorable. Auteurs : Cortellini Simone
Chirurgien-dentiste
Unité de parodontologie,
Service des Sciences Dentaires, Université de Louvain & Dentisterie, CHU de Louvain, Belgique

Cortellini Pierpaolo
Dentiste
Cabinet privé, Florence, Italie
ERGO Perio, Berne, Suisse
12,00€ Acheter Réduire
Le lambeau enveloppe déplacé coronairement

Le lambeau enveloppe déplacé coronairement

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 3 - Page : 184-189
12,00€ Acheter En savoir +
Le lambeau positionné coronairement (LPC) avec rotation des papilles, décrit par Zucchelli et De Sanctis en 2000 [1], encore appelé « lambeau enveloppe déplacé coronairement » [2], permet le recouvrement des récessions gingivales multiples par un lambeau pédiculé, sans avoir recours aux incisions de décharge. Il représente une évolution technique et esthétique du LPC avec incisions de décharge, décrit par Allen et Miller en 1989 [3]. Auteurs : Caroline Fouque
Pratique privée en parodontologie et implantologie à Marseille
Ancienne assistante en parodontologie, Aix-Marseille Université
Cyril Goubron
Pratique privée en parodontologie, La Ciotat
Ancien assistant en parodontologie, Aix-Marseille Université
Virginie Monnet-Corti
Professeur des universités en parodontologie,
Praticien hospitalier, Marseille
12,00€ Acheter Réduire
Les techniques d’élongation coronaire

Les techniques d’élongation coronaire

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 3 - Page :
12,00€ Acheter En savoir +
Résumé
L’élongation coronaire est une thérapeutique chirurgicale qui a pour but de repositionner le système d’attache parodontale, communément appelé « espace biologique », dans une position plus apicale. Les techniques chirurgicales sont multiples et restent étroitement dépendantes de la situation initiale et de la finalité recherchée. Cette finalité peut être d’ordre esthétique, biologique, biomécanique ou intégrer une combinaison de ces objectifs dans les cas les plus complexes. Ces procédures répondent à une demande esthétique de la part des patients lorsque les dents naturelles apparaissent trop courtes ou lorsqu’il faut harmoniser la ligne des collets dans des projets prothétiques de « réhabilitation du sourire ». Elles sont imposées par le délabrement dentaire lorsque celui-ci envahit l’espace biologique ou affaiblit la résistance mécanique de la dent dépulpée à restaurer.

Abstract
Crown lengthening techniques
Crown lengthening is a surgical therapy that aims to replace the periodontal attachment system, commonly known as the “biological space”, in a more apical position. The surgical techniques are multiple and remain closely dependent on the initial situation and the desired outcome. This can be aesthetic, biological or biomechanical or involve a combination of these objectives in the most complex cases. These procedures are necessitated by an aesthetic demand from patients when natural teeth appear too short or when re-aligning the cervical line in prosthetic “smile rehabilitation” projects. They are imposed by dental decay when it invades the biological space or weakens the mechanical resistance of the non-vital tooth for restoration. Auteurs : Bernard Schweitz
Ancien AHU, Paris VII
Pratique privée, Paris

Benoît Brochery
Ancien Interne des hôpitaux de Paris
Ancien AHU, Paris VII
Pratique privée, Paris
12,00€ Acheter Réduire
Restaurations esthétiques en céramique collée (RECC) et traitement de l’usure : chronologie clinique

Restaurations esthétiques en céramique collée (RECC) et traitement de l’usure : chronologie clinique

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 2 - Page : 127-136
12,00€ Acheter En savoir +
Les restaurations esthétiques en céramique collée, dites RECC, sont une des options thérapeutiques pour la réhabilitation prothétique des dentures usées. Elles sont adaptées aux usures avancées causées par l’érosion chimique comme à celles causées par l’attrition ou l’abrasion mécanique. La stabilité de la morphologie occlusale qu’offre la céramique assure un maintien des rapports maxillo-mandibulaires dans le temps, indispensable dans ces prises en charge globales. Toutefois, la fragilité relative du matériau impose à la fois un protocole de collage strict, afin de le renforcer, et une méthodologie clinique précise. Cet article se propose de décrire une approche thérapeutique globale fondée sur les RECC, en détaillant les aspects chronologiques du traitement type. Auteurs : Olivier Etienne MCU-PH, Prothèses, Faculté dentaire de Strasbourg

Igor Weber Prothésiste, Faculté dentaire de Strasbourg

Dominique Watzki Prothésiste, Strasbourg
12,00€ Acheter Réduire
Abrasivité des matériaux prothétiques esthétiques face à une dent saine

Abrasivité des matériaux prothétiques esthétiques face à une dent saine

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 2 - Page : 119-125
12,00€ Acheter En savoir +
Il suffit de regarder les dents de nos patients âgés pour se rendre compte que l’usure dentaire est un phénomène inéluctable. Qu’ils soient porteurs de prothèses ou non, l’anatomie occlusale de leurs dents n’est en rien comparable à celle de nos jeunes patients. Cette usure est plus marquée en regard des prothèses fixées, partielles ou périphériques.
La nature du matériau prothétique a-t-elle une incidence sur cette perte de substance occlusale antagoniste ? Un matériau très dur comme la zircone est-il responsable d’une abrasion plus importante qu’une céramo-métallique « classique » ? Elle-même est-elle moins invasive qu’une vitrocéramique ou qu’un composite de laboratoire ? Voici une série de questions auxquelles nous tenterons d’apporter quelques pistes de réponse, afin de choisir dorénavant sciemment la nature de nos matériaux prothétiques, en connaissance de leur abrasivité sur l’émail antagoniste. Car aujourd’hui, le matériau idéal, qui ne s’userait pas et n’abraserait pas la dent antagoniste, n’existe pas. Auteurs : Frédéric RauxPraticien libéral
Président de l’Académie de dentisterie adhésive-Pôle Île-de-France

Cédrik Bernard Praticien libéral
Membre de l’Académie de dentisterie adhésive-Pôle Île-de-France
12,00€ Acheter Réduire
Reminéralisation des lésions érosives : intérêts des complexes phospho-calciques

Reminéralisation des lésions érosives : intérêts des complexes phospho-calciques

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 2 - Page : 111-116
12,00€ Acheter En savoir +
Ces dernières années, les chercheurs ont étudié les effets préventifs de différentes formulations à base de fluorures sur l’érosion dentaire avec des résultats positifs, bien que ces mécanismes soient limités à la surface ou à la subsurface de l’émail. Des études portant sur leur association avec d’autres agents préventifs tels que le phosphopeptide de caséine et le phosphate de calcium amorphe (CPP-ACP) mettent en évidence une amélioration de leur efficacité. Les produits contenant des phosphates et/ou des protéines peuvent interagir soit avec la pellicule acquise, augmentant son pouvoir de protection contre la déminéralisation, soit directement avec le tissu dentaire, en entrant en compétition avec des ions H+ sur des sites spécifiques de la surface dentaire. Par conséquent, l’avenir du fluorure combiné au CPP-ACP offre des perspectives prometteuses dans la prévention de l’érosion. Auteurs : Elsa Garot
AHU en odontologie pédiatrique Université de Bordeaux, CHU de Bordeaux, Laboratoire PACEA, UMR5199
Université de Bordeaux

David John Manton
Professeur, BDSc, MDSc, FRACDS, FICD, PhD
Melbourne Dental School, University
of Melbourne, Victoria (Australie)

Patrick Rouas
MCU-PH en odontologie pédiatrique Université de Bordeaux, CHU de Bordeaux
Chercheur permanent, laboratoire PACEA, UMR5199 Université de Bordeaux
12,00€ Acheter Réduire
Voir +
25/10/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Donne cabinet 78 Montigny, 2 fauteuils accès handicapés gros CA. Tél. 07 69 19 78 08.
13/11/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Exceptionnel Paris 6e face métro St-Sulpice, à louer cabinet dentaire 6.000E/mois, équipement complet 2 fauteuils : 1 Teneo (Sirona) toute option, ...
19/11/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Juvisy 12mn de Paris, collaboration cabinet moderne (3D lasers) 3 fauteuils, 2 assistantes recherche collaborateur 2,5 jours/semaine (jeudi, samedi ...
19/10/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Vente ou location cabinet équipé 2 fauteuils, bien situé Paris 18e proche Montmartre, cause départ étranger. Tél. 06 24 50 50 50.
08/11/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Pleaux (15), offre remplacement du 24/12 au 05/01/2019. Possibilité de commencer le 22/12/2018. Dans maison médicale. Logé. Tél. 04 71 40 48 87 ou ...
Toutes les annonces

Dernière parution

RC - Les composites Sommaire Je m'abonne