2020 : la « prime Macron » reconduite, mais pas pour les TPE ?

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°35 - 16 octobre 2019
Information dentaire

Après son succès en 2019, la « prime Macron » devrait être reconduite en 2020. Cette prime, d’un montant maximal de 1 000 €, est entièrement exonérée de charges sociales pour l’entreprise et de cotisations pour le salarié.

Mais le PLFSS pour 2020 en réduit la portée. En effet, elle serait réservée aux seules entreprises qui ont mis en place un accord d’intéressement. « Une telle exigence serait perçue comme totalement disproportionnée par les très petites entreprises (TPE) du secteur des activités libérales et propre à les dissuader de distribuer à nouveau des primes défiscalisées à leur personnel en 2020 », s’inquiète l’Union nationale des professions libérales (UNAPL) le 2 octobre. Car l’intéressement, qui a déjà du mal à s’imposer chez les plus de dix salariés, n’existe quasiment pas dans les TPE.

L’UNAPL, confédération de 67 organisations représentatives des professions libérales, demande donc au gouvernement « de faire en sorte que l’exigence de la mise en place d’un accord d’intéressement ne concerne que les seules entreprises de plus de dix salariés ». Pour rappel, sur les mois de décembre 2018 et janvier 2019, 2 millions de salariés avaient pu bénéficier de la prime exceptionnelle Macron, pour un montant global qui s’élevait à 1,024 milliard d’euros pour un montant moyen de la prime de 448 €.

Les TPE de moins de 10 salariés avaient distribué une prime moyenne de 543 € contre 432 € pour les entreprises de plus de 2 000 employés. Dans les TPE, le montant de la prime fut de moins de 500 € pour 61 % des salariés et de 1 000 € pour 16,5 % d’entre eux.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Fiscalité

Obligations de juillet

Fiscales 15 juillet Impositions mises en recouvrement en mai 2019 Paiement au comptable chargé du recouvrement sous peine de majoration...
Fiscalité

Optimiser sa fiscalité grâce au conjoint, est-ce possible ?

Conjoint collaborateur Ce statut est ouvert aux personnes liées au professionnel libéral par les liens du mariage ou par un...
Fiscalité

Obligations de juin

Fiscales 4 juin Déclaration de revenus (n° 2042) et de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) Délais variables : pour les déclarations souscrites...
Fiscalité

La loi Pacte : quel avenir pour les contrats de retraite actuels ?

Avant la loi Pacte, quand vous souscriviez un contrat de retraite en loi Madelin ou un PERP, vous déduisiez de...
Fiscalité

Un nouveau départ pour l’épargne salariale ?

Actuellement, seulement 16 % des salariés des entreprises de moins de 50 salariés sont couverts par un dispositif d’épargne salariale. Dans...
Fiscalité

Obligations de mai

Fiscales 3 mai Assujettis à la cotisation foncière des entreprises (CFE) Dépôt de la déclaration n° 1447 M des biens imposables à...