6 % des Français vivent en zone sous-dotée en généralistes

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°10 - 11 mars 2020
Information dentaire

« En raison d’un décalage croissant entre l’offre et la demande de soins, l’accessibilité géographique aux médecins généralistes a baissé de 3,3 % entre 2015 et 2018 » sur l’ensemble du territoire, selon une étude de la Drees. En 2018, les Français ont eu accès en moyenne à 3,93 consultations par an et par habitant, contre 4,06 consultations en 2015. En cause : la baisse du temps médical disponible liée à la diminution du nombre de médecins en activité (retraite), que les nouvelles installations ne compensent pas quantitativement. « Mesurée à l’échelle des territoires, la part de la population française vivant en zone sous-dotée en médecins généralistes est faible, mais elle passe, en quatre ans, de 3,8 % à 5,7 % », montre l’étude. La baisse de l’accessibilité est le plus marquée dans le centre de la France.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Bonne tenue globale de la vaccination en 2023

L’adhésion et le recours à la vaccination sont en hausse en France, constate Santé publique France (SPF) à l’occasion de...
Santé publique

Journée mondiale sans tabac : « Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac »

« Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac », sera le thème de la « Journée mondiale sans tabac » du 31...
Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...
Santé publique

L’EFP cible la « gen Z »

La « Journée européenne de la santé gingivale », organisée le 12 mai dernier par la Fédération européenne de parodontologie (EFP), a particulièrement ciblé la...