Bilan de santé en PMI : la carie, premier motif d’orientation

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°16 - 24 avril 2019
Information dentaire

Le Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire (BEH) du 9 avril publie les résultats d’une étude portant sur les « bilans de santé en école maternelle réalisés par la PMI (Protection Maternelle et Infantile) du Val-de-Marne en 2015 ». Les bilans de santé de 18 502 enfants ont été collectés, soit 92 % des enfants concernés du département. L’âge médian des enfants était de 55 mois (minimum 38 mois-maximum 71 mois), soit 4 ans environ. Un quart de l’effectif (26 %) était scolarisé en zone d’éducation prioritaire (ZEP).

Résultat : 10 747 motifs d’orientation vers un professionnel de santé ont été identifiés. Les principaux motifs étaient : dentaire (24,5 %), visuel (22,7 %), vaccinal (21 %), langage (15,1 %), staturo-pondéral (9,5 %), auditif (5,2 %) et psychomoteur (2,2 %). La majorité des orientations (92 %) ont donné lieu à une consultation effective. « Le nombre de caries suspectées par le bilan était de 2 490, soit 13,5 % de la population. Le pourcentage d’enfants présentant des caries était supérieur en ZEP (18 %), précisent les auteurs. Le pourcentage de caries reste donc un indicateur d’inégalités entre groupes sociaux. » Enfin, la part d’enfants qui présentaient au moins une dent soignée le jour du bilan était de 4,1 %, sans différence entre les deux populations.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

UFSBD, coopération franco-marocaine

L’UFSBD et son homologue marocain, l’Association marocaine de prévention bucco-dentaire (AMPBD) ont signé une convention de coopération fin novembre. Objectifs notamment : un partage...
Santé publique

Grippe : la campagne de vaccination prolongée

Alors que selon Santé publique France, le taux de consultation pour syndrome grippal est en nette augmentation (66 %) depuis fin décembre,...
Santé publique

Janvier sobre : et pourquoi pas en 2022 ?

Le #DryJanuaryFR est de retour. Le Défi de Janvier, c’est ultra-simple : ne pas boire une goutte d’alcool à partir de...
Santé publique

Antibiotiques : baisse de consommation « inédite » en 2020

àl’occasion de la journée européenne d’information sur les antibiotiques du 18 novembre, les acteurs publics (gouvernement, ministère de la Santé, Santé...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Vive la vaccination !

Après avoir eu 66 millions d’épidémiologistes l’année dernière, la France compte 66 millions de vaccinologues, capables de donner des avis autorisés sur...
Santé publique

Alcool : testez-vous avec l’alcoomètre

En plus d’une campagne de communication jusqu’au 28 novembre, l’Assurance maladie lance « l’alcoomètre », un site internet qui permet de renseigner sa consommation d’alcool,...