L'Information Dentaire n°16 - 24 avril 2019

9,00

UGS : ID A01916 Catégorie :
Feuilleter les premières pages

Description

Éditorial
Le mouvement initie le renouveau Lire ci-dessous
Caroline Bertrand

Revue de pressePascal De March, Philippe Léonard
Actualité hebdoNicolas Fontenelle

Faculté de bordeaux

Coordinateur scientifique : Michel Bartala

Concours de dentisterie esthétique, expertise médicale, chirurgie du lambeau lingual, hypominéralisations, traitements ortho/paro, recueil des données lors  de traitement par prothèse amovible partielle à châssis métallique, reconstruction osseuse verticale préimplantaire : 7 articles rédigés par l’équipe de Bordeaux illustrent les compétences spécifiques de la Faculté.

Quelle place pour les concours de dentisterie esthétique ouverts aux étudiants dans leur formation ? > Lire
Wallid Boujemaa, Raphaël Devillard, Olivia Kérourédan

Expertise médicale des victimes d’accidents bucco-dentaires > Lire
Cédric Falla, Christophe Bou

Chirurgie du lambeau lingual – Bases anatomiques > Lire
Jean-Christophe Coutant, Louis Huault, Raoul Martin, Bruno Ella

Les hypominéralisations, un nouveau défi pour le praticien > Lire
Elsa Garot, Yves Delbos, Patrick Rouas

Gestion des tissus parodontaux lors des thérapeutiques orthodontiques > Lire
Marie Medio, Antoine Popelut

Recueil des données : une étape clé dans la réussite du traitement par prothèse amovible partielle à châssis métallique > Lire
François Rouzé L’Alzit, Frédéric Jacob

Reconstruction osseuse verticale pré-implantaire > Lire
Emmanuel Masson Regnault, Mathilde Fénelon, Sylvie Brunet, Jean-Marie Marteau,
Jean-Christophe Fricain, Sylvain Catros

Art

Bordeaux vent en poupe !

Thierry Leroux

 

 

Professeur Caroline Bertrand
Doyen de la faculté des sciences odontologiques de l’Université de Bordeaux

Le mouvement initie le renouveau

Toutes les personnes qui ont vécu un déménagement vous le diront : quitter un lieu chargé d’histoires procure fréquemment un sentiment de nostalgie, même si investir un nouveau bâtiment, moderne, localisé sur un campus regroupant l’ensemble des métiers de la santé, offre des perspectives dans les cadres pédagogique et clinique, stimule les projets, les motivations et les partenariats. Pour notre UFR, c’est le cas depuis l’été dernier.

Sur ce nouveau site demeure inchangée la volonté de chaque enseignant hospitalo-universitaire d’offrir la meilleure qualité de formation initiale aux futurs chirurgiens-dentistes, qui constitue le cœur de son engagement. C’est également un souci quotidien, car les moyens matériels et humains dédiés pour en assurer la pérennité sont aujourd’hui de plus en plus contraints.

Aussi, les actions menées par nos facultés dans le cadre de la formation tout au long de la vie professionnelle à travers les Diplômes Universitaires, les journées de conférences et les diverses attestations nécessitant une mise à jour régulière sont, au-delà de l’objectif de permettre aux consœurs et aux confrères d’asseoir ou de faire progresser leurs compétences dans les différents domaines de la médecine bucco-dentaire, un soutien essentiel et indispensable pour la formation de nos futurs jeunes confrères. Revenir sur les bancs de l’université pour se former peut en outre constituer une occasion privilégiée de rencontres et d’échanges entre des praticiens accomplis et des étudiants en fin de formation.

Alors soyez fiers de votre université et soutenez ses actions de formation !

Les enseignants hospitalo-universitaires sont engagés dans la transmission des évolutions des thérapeutiques. Ce ne sont certes pas les seuls, mais à l’ère des réseaux sociaux où des informations circulent parfois sans aucun filtre scientifique, il peut être plus fiable de consolider sa formation auprès de personnes, universitaires ou pas, garantes d’une expertise scientifique réelle. Cette expertise se développe dans le cadre des activités de recherche dans lesquelles tout enseignant hospitalo-universitaire doit s’investir. Souvent perçue comme trop éloignée des réalités du quotidien, qu’elle soit fondamentale ou clinique, cette activité de recherche demeure essentielle. Bien des recherches fondamentales paraissant initialement très éloignées de la clinique ont permis, par leur développement, une amélioration directe pour nos patients.

L’apprentissage clinique, l’application thérapeutique, restent en effet pour la plus grande partie de nos étudiants l’objectif principal. Nous nous y attachons et si, comme dans beaucoup de domaines, certains pensent que « l’herbe est plus verte ailleurs », nous cultivons ce savoir-faire pour apporter aux étudiants les valeurs humaines et cliniques, piliers d’une médecine bucco-dentaire où le patient est « LA » priorité.

Je remercie L’Information Dentaire de nous avoir ouvert ses pages pour mettre en lumière ce savoir-faire et je vous souhaite une bonne lecture de cette édition, composée de différents articles issus des départements de notre faculté des sciences odontologiques de l’Université de Bordeaux.

Professeur Caroline Bertrand
Doyen de la faculté des sciences odontologiques de l’Université de Bordeaux