Brosses à dents électriques : quand remplacer la tête

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

L’élimination de la plaque bactérienne peut se faire avec une brosse à dents manuelle, mais de nombreuses études ont montré qu’une brosse à dents électrique était plus efficace pour éliminer la plaque et réduire l’inflammation gingivale, ce qui a été confirmé par des revues systématiques du groupe Cochrane. On doit cependant remarquer que ces résultats ne se rapportent qu’à la comparaison des brosses à dents électriques oscillo-rotatives par rapport aux brosses à dents manuelles, alors que des différences significatives entre les divers types de brosses à dents électriques (oscillo-rotatives ou soniques) n’ont pu être mises en évidence dans la littérature.
Cette étude randomisée portait sur l’influence de la période d’utilisation des têtes de brosses électriques oscillo-rotatives (OR) ou soniques (SA) sur l’hygiène orale (accumulation de plaque et inflammation gingivale), sur une période d’observation de six mois.
Quarante-neuf participants ont été répartis au hasard en deux groupes : utilisation de la même brosse pendant 6 mois (NR) ou remplacement tous les mois (R), puis subdivisés en deux groupes selon le type de brosse (OR ou SA). Les indices de plaque modifié de Quigley-Hein (QHI), de saignement de papille (PBI) et gingival (GI) ont été enregistrés à 2, 8, 12, 16 et 24 semaines.
Les résultats montrent une réduction de l’indice de plaque dans le groupe R et non dans le groupe NR. Dans le groupe R, il n’y avait pas d’influence du temps sur les indices PBI et GI. Pour le groupe NR avec brosse OR on notait un accroissement significatif des indices PBI et GI après 24 semaines, de même que pour l’indice PBI pour le groupe SA.
En conclusion, les résultats de cette étude montrent que l’utilisation de la même brosse pendant 6 mois réduit l’efficacité d’élimination de la plaque bactérienne et que l’inflammation gingivale croît au bout de quatre mois. Selon les auteurs, le remplacement des têtes de brosses à dents électriques est recommandé après 4 mois.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...