Choisir la location meublée

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°29 - 2 septembre 2020 (page 40-42)
Information dentaire
La crise sanitaire et économique que nous traversons aura un impact sur le patrimoine des épargnants, quel que soit le support choisi. Il est certainement trop tôt pour en mesurer l’ampleur, certains marchés ayant souffert plus que d’autres, notamment celui des actions. L’intérêt de constituer ou de disposer d’une épargne diversifiée est à nouveau confirmé. La détention de l’habitation principale, des locaux professionnels en direct ou au travers d’une SCI participe à cette diversification. Il existe également d’autres modes de détention et d’exploitation du patrimoine immobilier, parmi lesquels la location meublée, dont les nombreux aspects fiscaux méritent d’être connus.

Une activité, mais différents régimes fiscaux

Les personnes qui donnent en location des locaux meublés sont en principe imposables dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux ; elles sont également passibles, sauf exonération, de la contribution économique territoriale, contrairement aux revenus fonciers issus d’une location nue.

Il existe cependant de nombreuses particularités, allant de l’exonération totale pour des opérations limitées à des statuts très spécifiques comme celui de loueur en meublé professionnel. Nous vous proposons d’en examiner les principales caractéristiques.

Une exonération encadrée pour les revenus tirés de l’habitation principale

Les personnes qui louent ou sous-louent en meublé une partie de leur habitation principale sont exonérées pour la totalité des produits retirés de la location lorsque les pièces louées constituent, pour le locataire en meublé, sa résidence principale ou sa résidence temporaire s’il est salarié saisonnier et que le prix de location est fixé dans des limites raisonnables. Cette condition est réputée remplie si le loyer annuel par mètre carré de surface habitable (charges non comprises) n’excède pas un certain plafond dont le montant diffère selon la région et est réévalué chaque année en fonction de l’indice de référence des loyers du deuxième trimestre de l’année précédente.

Pour 2020, ces plafonds, qui ont un caractère indicatif, sont fixés à 190 € pour l’Île-de-France et à 140 € pour les autres régions du mètre carré.

Sont également exonérées les personnes qui louent ou sous-louent une partie de leur résidence principale, lorsque le loyer ne dépasse pas 760 € par an en ce qui concerne les produits de la location habituelle à des personnes n’y élisant pas domicile (chambres d’hôtes par exemple).

Des abattements substantiels dans le cadre du micro-BIC

Dès lors que les loyers sont imposables, c’est…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Fiscalité

Tableau de bord fiscal 2022

Télécharger  le tableau de bord fiscale de 2022 actualisé au 1er janvier 2022 Télécharger
Fiscalité

Article réservé à nos abonnés Obligations fiscales et sociales – janvier 2022

…Fiscales 15 janvier Impositions mises en recouvrement en novembre 2021 - Paiement au comptable chargé du recouvrement sous peine de majoration...
Fiscalité

Article réservé à nos abonnés Obligations fiscales – décembre 2021

…Fiscales 9 décembre Contribuables devant percevoir en janvier 2022 l’avance sur certains crédits et réductions d’impôt sur le revenu Modification ou suppression...
Fiscalité

Article réservé à nos abonnés La prime exceptionnelle de pouvoir d’achat est reconduite

Salariés concernés Comme les années précédentes, la Pepa 2021 peut être versée par l’employeur à l’ensemble des salariés ou être réservée...
Fiscalité

Article réservé à nos abonnés Obligations de novembre 2021…

…Fiscales 15 novembre Impositions mises en recouvrement en septembre  2021 Paiement au comptable chargé du recouvrement sous peine de majoration de...
Fiscalité

Article réservé à nos abonnés Obligations d’octobre 2021…

…Fiscales 15 octobre Impositions mises en recouvrement en août 2021 Paiement au comptable chargé du recouvrement sous peine de majoration de 10 %....