Compensation des pertes de revenus, primes aux salariés : le CNPS veut un engagement « fort » du gouvernement

  • Publié le .
Information dentaire

Alors que l’impact du confinement se traduit pour les professionnels de santé libéraux par une chute de la consommation de soins à hauteur de 4,5 Md€ selon le rapport de Commission des comptes de la Sécurité sociale publié le 29 septembre, le Centre national des professions de santé (CNPS), qui regroupe 32 syndicats professionnels, « regrette », dans un communiqué du 30 septembre, que la compensation de la perte de leurs revenus « n’a pas été à la hauteur de la situation ».

Contrairement aux acteurs du secteur privé, le gouvernement et l’Assurance maladie n’ont que peu indemnisé leur perte de revenu. « Cette différence de traitement a été et est toujours vécue comme une iniquité », selon le CNPS qui considère que « les 1,4 Md€ d’aide financière apportés par l’assurance maladie restent insuffisants et doivent être complété ».

Quant aux salariés des cabinets, officines, laboratoires libéraux ou cliniques privées, l’intersyndicale demande que des primes « comparables à celles des salariés des établissements publics » leur soient versées, au titre de leur forte mobilisation. « Des mouvements sociaux ont eu lieu dans les laboratoires et il faudrait agir afin d’éviter une contagion aux autres salariés du secteur libéral », prévient le CNPS qui attend « un accompagnement fort du gouvernement, à la fois sur le plan des engagements budgétaires et sur le plan des dispositions réglementaires » dans le PLFSS (Projet de loi de financement de la Sécurité sociale) pour soutenir la dynamique de la reprise actuelle.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Centres de santé : « ne pas faire d’amalgame » demande la FNCS

Dans un communiqué du 30 avril, la Fédération nationale des centres de santé (FNCS) se « félicite » de la décision prise...
Politique de santé

Un questionnaire pour préparer l’arrivée des logiciels métiers

Le « Ségur du numérique en santé » est un programme de soutien de l’État au développement du numérique en santé. Il...
Politique de santé

SESAM-Vitale en chiffres

En 2023, 404 576 professionnels de santé libéraux ont facturé en SESAM-Vitale (contre 395 093 en 2022). 1,33 milliard de FSE (Feuilles de soins...
Politique de santé

Fraudes sociales : les centres de santé dans le viseur du gouvernement

« Pour la première fois, nous avons dépassé la barre des 2 milliards d’euros de fraude sociale détectée en une année », a annoncé...
Politique de santé

7,4 millions de bénéficiaires de la C2S

Depuis 2019, année de la fusion de la CMU-C et de l’ACS, les effectifs de la C2S, née de cette fusion, poursuivent leur progression...
Politique de santé

Lieux d’implantation des cabines de téléconsultation : la HAS fixe les règles

Après la polémique suscitée en novembre dernier, par la proposition de la SNCF de mettre en place dans 300 de...