Contre le règlement arbitral les cabinets fermés du 27 novembre au 2 décembre

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

La CNSD et l’UD rappellent en ce début du mois de novembre que la mobilisation du monde dentaire contre le règlement arbitral doit se poursuivre malgré la reprise des négociations conventionnelles. « Si le règlement arbitral devait perdurer et si ses dispositions tarifaires devaient s’appliquer, c’est une chape de plomb qui s’abattrait sur la médecine bucco-dentaire », alarme Catherine Mojaïsky, présidente de la CNSD. Les syndicats renouvellent leur mot d’ordre : fermer les cabinets dentaires du 27 novembre au 2 décembre.
 
« Ne prenez pas de rendez-vous cette semaine-là afin que notre mouvement d’action soit massif et largement relayé par les médias. Nous devons montrer notre détermination sans faille contre la mise en application du règlement arbitral », insiste la CNSD. « La profession doit être unie, tous les syndicats, CCDeLIs, sociétés scientifiques et exposants doivent se faire entendre ensemble, martèle l’UD. Exprimez vos inquiétudes et soutenez les négociateurs dans leur rude tâche de trouver une solution réaliste et évolutive au règlement arbitral vers une médecine bucco-dentaire moderne, conservatrice et préventive. Il faut maintenir la pression sur un gouvernement qui ne connaît que le montant du reste à charge comme indicateur dentaire économique. »

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Maîtriser les prix et l’accès aux médicaments

Instaurer un stock de sécurité de médicaments « plancher » de quatre mois pour les médicaments à intérêt thérapeutique majeur, raccourcir la durée minimale de protection...
Politique de santé

“Mon espace santé” s’étoffe

« L’agenda » est désormais disponible sur « Mon espace santé », indique l’assurance maladie le 30 avril. Il s’agit d’un « calendrier prévisionnel rassemblant tous...
Politique de santé

Centres de santé : « ne pas faire d’amalgame » demande la FNCS

Dans un communiqué du 30 avril, la Fédération nationale des centres de santé (FNCS) se « félicite » de la décision prise...
Politique de santé

Un questionnaire pour préparer l’arrivée des logiciels métiers

Le « Ségur du numérique en santé » est un programme de soutien de l’État au développement du numérique en santé. Il...
Politique de santé

SESAM-Vitale en chiffres

En 2023, 404 576 professionnels de santé libéraux ont facturé en SESAM-Vitale (contre 395 093 en 2022). 1,33 milliard de FSE (Feuilles de soins...
Politique de santé

Fraudes sociales : les centres de santé dans le viseur du gouvernement

« Pour la première fois, nous avons dépassé la barre des 2 milliards d’euros de fraude sociale détectée en une année », a annoncé...