Convention dentaire : les avenants 1 et 2 sont signés

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire
Deux premiers avenants à la convention dentaire ont été signés début février. Le premier, paraphé par les CDF (ex CNSD) et l’Union Dentaire (UD), intègre de nouveaux codes, libellés et actes manquants à la CCAM comme les bridges cantilever ou les bridges collés.
Il permet également de préciser certains points comme les procédures de suivi de la convention pour l’examen bucco-dentaire (EBD) ou les patients sous anticoagulant.L’avenant n° 2, signé par les seuls CDF, modifie le contenu du panier CMU-C et revalorise certains actes y figurant. En effet, le dispositif ACS disparaît et ses quelque 2 millions de bénéficiaires sont versés dans les paniers CMU.
Or la convention dentaire a été négociée avant cette fusion. Certains tarifs plafonnés étaient donc en inadéquation. « Si l’avenant n° 2 démontre la volonté des CDF d’assumer leur responsabilité de partenaire conventionnel, cet effort solidaire et cet engagement envers les bénéficiaires de la CMU-C ne constituent en aucun cas un blanc-seing envers le gouvernement, prévient Thierry Soulié, le président des CDF, dans un communiqué du 7 février.
Les actes encore insuffisamment revalorisés devront être négociés à la hausse, cette convention le permet. » Ces deux avenants entreront en vigueur le 1er avril prochain en même temps que la convention.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Centres de santé : « ne pas faire d’amalgame » demande la FNCS

Dans un communiqué du 30 avril, la Fédération nationale des centres de santé (FNCS) se « félicite » de la décision prise...
Politique de santé

Un questionnaire pour préparer l’arrivée des logiciels métiers

Le « Ségur du numérique en santé » est un programme de soutien de l’État au développement du numérique en santé. Il...
Politique de santé

SESAM-Vitale en chiffres

En 2023, 404 576 professionnels de santé libéraux ont facturé en SESAM-Vitale (contre 395 093 en 2022). 1,33 milliard de FSE (Feuilles de soins...
Politique de santé

Fraudes sociales : les centres de santé dans le viseur du gouvernement

« Pour la première fois, nous avons dépassé la barre des 2 milliards d’euros de fraude sociale détectée en une année », a annoncé...
Politique de santé

7,4 millions de bénéficiaires de la C2S

Depuis 2019, année de la fusion de la CMU-C et de l’ACS, les effectifs de la C2S, née de cette fusion, poursuivent leur progression...
Politique de santé

Lieux d’implantation des cabines de téléconsultation : la HAS fixe les règles

Après la polémique suscitée en novembre dernier, par la proposition de la SNCF de mettre en place dans 300 de...