Covid-19 : à partir du 16 octobre, il ne sera plus possible d’exercer sans schéma vaccinal complet

  • Publié le .
Information dentaire

La loi du 5 août 2021 (JO du 6 août), un décret et arrêté du 7 août 2021 (JO du 8 août), imposent et précisent les modalités d’application de l’obligation vaccinale faite aux chirurgiens-dentistes, aux salariés des cabinets dentaires en contact avec la patientèle (assistantes, aides, secrétaires…) ainsi qu’aux étudiants en odontologie. Cette obligation ne concerne pas les personnes chargées de tâches ponctuelles (maintenance, ménage…).

A compter du 16 octobre, il ne sera plus possible d’exercer sans être en possession d’une attestation de vaccination (complète), d’un certificat de rétablissement (test RT-PCR ou antigénique positif d’au-moins 11 jours et de moins de 6 mois) ou d’un certificat médical de contre-indication (en cours). En cas de contrôle, des sanctions pénales sont prévues pour ceux qui ne respecteraient cette obligation vaccinale.

Les chirurgiens-dentistes n’ont pas besoin de transmettre leur certificat de vaccination, les ARS se chargeant de vérifier les statuts vaccinaux par le biais de l’Assurance maladie. En revanche, ils doivent collecter ceux des salariés du cabinet (chirurgiens-dentistes, assistants dentaires, secrétaires, etc.) pour les tenir à disposition en cas de contrôle. En cas de certificat médical de contre-indication ou de certificat de rétablissement, ces salariés peuvent remettre leur justificatif à l’employeur ou à la médecine du travail.

A partir du 16 octobre, à défaut de justificatif, le contrat de travail est suspendu (sans versement de salaire) jusqu’à ce que le salarié ait satisfait à ses obligations vaccinales.

En fait, l’obligation vaccinale est entrée en vigueur depuis le 7 août. Depuis cette date, pour pouvoir travailler, il faut disposer d’un justificatif de vaccination ou d’un test RT-PCR, d’un test antigénique ou d’un autotest d’au plus 72h.

A partir du 14 septembre et jusqu’au 15 octobre, il faudra pouvoir présenter un justificatif de vaccination complète ou d’au moins une des doses prévues mais accompagné d’un test RT-PCR.

L’Ordre des chirurgiens-dentistes propose un document d’information 👉 obligation-vaccinale-pdf

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Dépenses de soins dentaires : toujours en hausse !

Les remboursements de soins dentaires sont toujours orientés à la hausse : encore + 8,2 % pour le mois d’octobre...
Vie de la profession

PLFSS 2022 : l’encadrement de centres de santé dentaire définitivement adopté

C’est dans le marbre ou presque ! L’Assemblée nationale a finalement adopté en dernière lecture le 29 novembre l’encadrement des centres...
Vie de la profession

PLFSS 2022 : l’Assemblée nationale rétablit les mesures d’encadrement des centres de santé dentaire

Soulagement. La Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a rétabli le 19 novembre les mesures d’encadrement des centres de...
Vie de la profession

PLFSS 2022 : la régulation des centres de santé dentaire retoquée par le Sénat

Déception pour la profession. Le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2022 (PLFSS) adopté par le...
Vie de la profession

PLFSS 2022 : la régulation des centres dentaires remise en cause par le Sénat ?

Connaissez-vous les cavaliers législatifs ? Ce sont des amendements déposés sur un texte en cours d’examen dans l’une ou l’autre des...
Vie de la profession

Orthodontie : deux syndicats tirent à boulets rouges sur les traitements complets à distance

« Le traitement orthodontique réalisé par le patient lui-même ainsi que le traitement à distance constituent une violation flagrante du code...