Covid-19 : dépister les patients au cabinet est désormais possible

  • Publié le .
Information dentaire

Les chirurgiens-dentistes peuvent désormais effectuer des tests de dépistage (des tests rapides d’orientation diagnostique TROD en 15-30 minutes), dans leur cabinet au même titre que les médecins, les pharmaciens, les kinésithérapeutes, les infirmiers libéraux et les sages-femmes. C’est ce que permet, enfin, un arrêté publié au Journal Officiel du 4 décembre.

Jusqu’ici si les confrères pouvaient réaliser ces tests mais sous la responsabilité d’un médecin, d’un pharmacien ou d’un infirmier qui étaient, en plus, les seuls professionnels de santé autorisés à délivrer les résultats des tests aux patients. Ubuesque. L’Ordre et les syndicats ont donc obtenu que la profession soit intégrée à part entière dans le combat contre la pandémie.

Désormais donc, les chirurgiens-dentistes peuvent, après une formation, effectuer ces tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) nasopharyngés ou oropharyngés dans le cadre d’un diagnostic individuel ou d’une opération collective.

Ces tests, précise l’arrêté, sont prioritairement destinés « aux personnes symptomatiques pour lesquelles il doit être utilisé dans un délai inférieur ou égal à quatre jours après l’apparition des symptômes » et « aux personnes asymptomatiques lorsqu’elles sont personnes contacts détectées isolément ou au sein d’un cluster ». Mais ils sont également réalisables chaque fois que le praticien « l’estime nécessaire » auprès de patients asymptomatiques même non cas contacts.

Les praticiens s’approvisionneront auprès des pharmacies d’officine, les pharmaciens factureront directement à l’Assurance maladie cette délivrance en mentionnant les coordonnées du professionnel ayant reçu cette dotation. Les tests agréés sont listés ici https://covid-19.sante.gouv.fr/tests

En cas de résultat négatif. Le praticien informe les personnes symptomatiques âgées de 65 ans ou plus et les personnes qui présentent au moins un facteur de risque, qu’il leur est recommandé de consulter un médecin et de confirmer ce résultat par un examen de détection RT PCR. Pour les autres, il indique qu’il est important de continuer d’appliquer les gestes barrières.

En cas de résultat positif : aucune confirmation RT-PCR n’est requise, quel que soit le profil du patient. Mais celui-ci doit être orienté vers son médecin traitant, une fiche d’information lui est remise et les soins dentaires prévus sont repoussés.

Tous les tests effectués doivent être signalé dans l’outil SI-DEP (Système d’Informations de DEPistage) : une plateforme sécurisée où sont systématiquement enregistrés les résultats des tests COVID-19 (portail-sidep.aphp.fr). C’est cette déclaration qui permet de facturer le test à l’Assurance maladie. Selon les actes effectués, ils pourront être cotés de 49 à 79 euros. Voir le document réalisé par Les CDF https://lescdf.fr/covid-testantigenique

Un document émanant du ministère résume le tout 👉 https://bit.ly/2IaZdwf

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

COVID-19

Covid-19 : la pandémie a entraîné une nette baisse de l’espérance de vie en 2020

En 2020, l’espérance de vie à la naissance est de 85,2 ans pour les femmes et de 79,2 ans pour...
COVID-19

Covid-19 : les chirurgiens-dentistes deux fois plus contaminés que les Français selon l’URPS-Auvergne-Rhône-Alpes

« La profession de chirurgien-dentiste a payé un lourd tribut à la pandémie de coronavirus depuis son apparition, au printemps...
COVID-19

Vaccination anti-Covid : l’Ordre veut un cadre juridique pour impliquer la profession

Le conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes demande aux pouvoirs publics d’impliquer les confrères dans la stratégie de vaccination anti-Covid...
COVID-19

Covid-19 : où se faire vacciner ?

Les professionnels de santé libéraux de 50 ans ou plus, ou présentant une ou plusieurs comorbidité(s) sont désormais prioritaires pour la...
COVID-19

Covid 19 : les chirurgiens-dentistes demandent à être vaccinés et prendre part à la vaccination

Avec seulement moins de 600 personnes vaccinées, la campagne de vaccination contre la Covid-19 est au point mort en France,...
COVID-19

Le chirurgien-dentiste « acteur clé » de la stratégie de contact tracing

« Avec la réalisation des tests antigéniques, le chirurgien-dentiste devient un acteur clé de la stratégie de contact tracing », indique l’Assurance...