Deux tiers des généralistes refusent de nouveaux patients comme médecin traitant

  • Publié le .
Information dentaire

78 % des médecins généralistes libéraux jugent aujourd’hui insuffisante l’offre de médecine générale dans leur zone d’exercice alors qu’ils n’étaient que 67 % en 2019, assure la Drees à l’aune d’un sondage effectué du 5 janvier au 22 avril 2022 auprès d’un panel de 1550 praticiens.

Une perception objectivée par l’indicateur d’« accessibilité potentielle localisée » (APL) aux médecins généralistes développé par le service statistiques du ministère de la Santé. « La moitié des médecins exerçant dans les zones où l’APL est la plus faible trouvent « très insuffisante » l’offre de soins, contre 20 % des médecins exerçant dans les territoires les plus dotés », souilgne-t-il dans sa note du 25 mai.

Pour s’adapter à la tension engendrée par la baisse de la démographie médicale, les médecins modifient leurs pratiques. Celle qui progresse fortement entre 2019 et 2022 est le refus de prendre en charge de nouveaux patients en tant que médecin traitant. Alors qu’ils étaient 53 % à le faire en 2019, ils sont désormais 65 % en 2022.

Rallonger sa journée de travail est aussi une solution pour 71 % (vs 72 % en 2019), tout comme augmenter les délais de rendez-vous (57 % vs 54 %) ou rogner sur son temps de de formation (50 % vs 47 %).

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Assistants médicaux : objectif 10 000 en 2024

6 000 contrats d’assistants médicaux ont été signés depuis leur création en 2019, se félicite l’assurance maladie fin janvier. Elle en espère...
Politique de santé

Le Parlement européen vote la suppression des amalgames dentaires dans l’UE à compter du 1er janvier 2025

Le Parlement européen a adopté le 17 janvier, en première lecture, la proposition de règlement de la Commission européenne visant...
Politique de santé

Les boxes de téléconsultation de la SNCF font débat

« La SNCF se trompe de priorité », souligne l’Ordre des médecins le 20 novembre, face à la décision de l’entreprise ferroviaire...
Politique de santé

Parentalité, taxe lapin, modulation tarifaire : sur fond de 49-3, l’Assemblée Nationale enterre les mesures adoptées au Sénat

Comme en première lecture, le gouvernement aura finalement eu recours à l’article 49.3 de la Constitution pour faire adopter, en...
Politique de santé

Les revenus des médecins en forte baisse

« Les revenus des généralistes (- 5,72 %), tout comme ceux des spécialistes (- 2,65 %), enregistrent la plus forte baisse observée depuis une...
Politique de santé

Aide financière pour maternité, modulation tarifaire, taxe lapins… le Sénat apporte sa touche au PLFSS 2024

Les sénateurs ont terminé l’examen du Projet de loi de financement pour la sécurité sociale pour 2024 (PLFSS) et doivent...