Dégradations de la salle d’attente

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°7 - 24 février 2021
Information dentaire

Des dommages involontaires peuvent être causés par un patient au sein d’un cabinet dentaire ; mobilier, matériel dentaire ou informatique, jouets, décoration… Ces dégâts représentent un préjudice pour le praticien. Il nécessite réparation. Les recours sont possibles, mais la relation de soin peut se trouver impactée par cette situation. Le praticien est alors partagé entre la retenue qu’il maîtrise en tant que soignant et la réaction de mécontentement liée aux dégradations. Il faut agir pour préserver son cabinet et pour éviter un conflit avec son patient. La prise en compte du risque d’accident doit permettre un agencement sécurisé du cabinet, mais ce risque ne peut jamais être nul et ne dégage pas les patients de leur responsabilité et de leur attention.

Situation

– Pour la deuxième fois, cette famille occupe bruyamment ma salle d’attente. Les jeunes enfants, très turbulents, ne cessent de déplacer la décoration, les journaux sont abîmés, et aujourd’hui, l’un des garçons a renversé une petite table, cassant l’un de ses pieds et le vase qui s’y trouvait.

– Malgré les excuses confuses de la maman, je me demande si je peux exiger un remboursement des dégâts. Elle me signale que les objets fragiles ne devraient pas être disposés dans une salle qui reçoit des enfants qui peuvent se blesser.

– Je désire éviter un nouvel incident avec cette famille. Puis-je mettre fin à ma relation de soins avec elle ?

Réflexion du Docteur Violaine Smail-Faugeron

Maître de conférences des universités – Praticien hospitalier.
Faculté de chirurgie dentaire de l’Université de Paris

« 10 h 15. J’avais rendez-vous à 10 h. Pour m’arracher une dent en plus, et j’ai cru comprendre que c’était une opération très difficile. Même pour ça, le dentiste est encore en retard. Il se rend compte du préjudice qu’il me cause en me faisant patienter ainsi, dans l’angoisse ?

« Paul ! Arrête de déchirer ces magazines ! Victor, attention au vase !

« Mais qu’ai-je fait au bon Dieu pour mériter des enfants comme ça ? Je n’en peux plus, je suis fatiguée… Le dentiste ne va pas être content. Oh et puis il n’avait qu’à pas être en retard celui-là ; tout cela ne serait pas arrivé ! »

Peut-être est-ce cela, la vie de la patiente. Peut-être est-ce une femme seule, sans moyen de garde, peut-être ses enfants sont-ils en situation de handicap, malades, hyperactifs ou simplement turbulents, « mal élevés ». Que lui conseiller alors ? La fameuse « pilule de l’obéissance »*, si répandue aux États-Unis et qui commence à l’être également en France ? Oui, peut-être faudrait-il prescrire à ses enfants ce psychotrope, cette drogue, pour enfin avoir…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Exercice professionnel

E-Réputation et avis déposés sur Internet : Quels conseils pour les cliniciens ?

Maître Isabelle Vigier, avocate au barreau de Paris, intervient sur l’ensemble des problématiques liées à la Santé et aux Nouvelles...
Exercice professionnel

Qu’est-ce que le clinicien peut retenir de la transformation numérique du système de santé ?

Dominique Pon est directeur général de la clinique Pasteur de Toulouse et responsable stratégique de la transformation numérique en santé...
Exercice professionnel

Prévention du risque infectieux : l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes propose cinq fiches pratiques

L’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes (ARS ARA) met à disposition des chirurgiens-dentistes et assistantes dentaires cinq fiches de recommandations sur...
Exercice professionnel

RAC 0 en 2020 : 53 % en dentaire, 7,2 % en optique

La plateforme assurantielle Carte Blanche a analysé près de 2 millions de prises en charge réalisées au sein de son...
Exercice professionnel

Bilan carbone du cabinet dentaire : enjeux et pistes de réflexion pour faire sa part

Un scénario toujours défavorable Alors que l’Accord de Paris vient de fêter ses 5 ans, le bilan est plus que mitigé....
Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés Le harcèlement moral au travail

Le harcèlement moral au travail est d’abord un délit réprimé comme tel par l’article 222-33-2 du Code pénal : « Le...