DMP européens

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°20 - 18 mai 2022
Information dentaire

La Commission européenne a proposé le 3 mai d’harmoniser le format des dossiers médicaux numériques des pays de l’Union européenne, pour permettre aux patients de partager leurs données avec d’autres professionnels de santé dans et entre les États membres afin d’améliorer la prestation de soins de santé.

Cet espace commun, dénommé Espace européen des données de santé (EHDS), « favorisera un véritable marché unique des produits et services de santé numérique, et il apportera un cadre cohérent, fiable et efficace pour l’utilisation des données de santé à des fins de recherche, d’innovation, d’élaboration des politiques et de réglementation, tout en garantissant le plein respect des normes élevées de l’UE en matière de protection des données », assure le communiqué de presse de la Commission. Pour accéder à ces données, les chercheurs, les entreprises ou les institutions qui souhaitent les utiliser devront demander une autorisation auprès de l’organisme responsable de l’accès aux données de santé, qui devra être mis en place dans chaque État membre.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Centres de santé : « ne pas faire d’amalgame » demande la FNCS

Dans un communiqué du 30 avril, la Fédération nationale des centres de santé (FNCS) se « félicite » de la décision prise...
Politique de santé

Un questionnaire pour préparer l’arrivée des logiciels métiers

Le « Ségur du numérique en santé » est un programme de soutien de l’État au développement du numérique en santé. Il...
Politique de santé

SESAM-Vitale en chiffres

En 2023, 404 576 professionnels de santé libéraux ont facturé en SESAM-Vitale (contre 395 093 en 2022). 1,33 milliard de FSE (Feuilles de soins...
Politique de santé

Fraudes sociales : les centres de santé dans le viseur du gouvernement

« Pour la première fois, nous avons dépassé la barre des 2 milliards d’euros de fraude sociale détectée en une année », a annoncé...
Politique de santé

7,4 millions de bénéficiaires de la C2S

Depuis 2019, année de la fusion de la CMU-C et de l’ACS, les effectifs de la C2S, née de cette fusion, poursuivent leur progression...
Politique de santé

Lieux d’implantation des cabines de téléconsultation : la HAS fixe les règles

Après la polémique suscitée en novembre dernier, par la proposition de la SNCF de mettre en place dans 300 de...