Fermeture « définitive » de deux centres dentaires low-cost par l’ARS Bourgogne-Franche-Comté

  • Publié le .
Information dentaire

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté a prononcé la fermeture définitive des centres Proxidentaire de Belfort et Chevigny-Saint-Sauveur (Côte-d’Or), qui faisaient l’objet d’une suspension d’activité depuis cet été, annonce l’ARS dans un communiqué du 7 octobre.

Ces deux centres avaient fait l’objet de mesures de suspension de leurs activité intervenues en juin et juillet derniers. « Après examen des réponses apportées dans le cadre de la procédure contradictoire », l’ARS considère « que l’association Proxidentaire n’est pas en mesure d’assurer une gestion (des deux centres) garantissant la préservation de la santé publique ».

L’enquête de l’ARS avait révélé « des actes de mutilation et de délabrements volontaires sur des dents saines ou sans pathologie notable et sans justification médicale ». Mais aussi « des pratiques illicites de facturation » (des prothèses entièrement payées mais jamais posées) ainsi que des contrats de salariat des praticiens basés sur un pourcentage du chiffre d’affaires qu’ils rapportent au centre « conduisant à une subordination réelle et à une absence d’indépendance dans leur exercice professionnel ».

L’Agence a ouvert un centre d’appels grand public pour répondre aux patients s’interrogeant sur la poursuite de leurs soins ou souhaitant témoigner de leurs expériences (n° vert 0 808 807 107). « Plus de 620 appels ont été traités, auxquels s’ajoutent plus de 70 réclamations écrites », indique l’ARS

Le parquet de Dijon a ouvert début août une enquête pour « travail dissimulé, fraude aux prestations sociales, blessures involontaires, exercice illégal de la profession d’assistant dentaire et tromperies sur les prestations de soins ». Il y avait alors vingtaine de plaintes. Il y en a aujourd’hui le triple.

Le 25 septembre, des membres du « Collectif d’usagers de Proxidentaire », présent sur Facebook, ont manifesté devant le centre dentaire Chevigny-Saint-Sauveur médiatisant cette nouvelle affaire.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Régions

Mutilations volontaires, facturation illicites,… deux centres de santé dentaire en Bourgogne-Franche-Comté restent fermés

Les centres Proxidentaire de Chevigny-Saint-Sauveur et Belfort ne rouvriront pas. L’ARS Bourgogne-Franche-Comté indique le 27 juillet avoir pris « de nouvelles...
Régions

Bourgogne-Franche-Comté : l’ARS ferme un nouveau centre de santé dentaire

Mêmes motifs, même punition. Après avoir fermé début juin et pour deux mois, le centre dentaire Proxidentaire de Chevigny-Saint-Sauveur, l’ARS...
Régions

Normandie : la région, sans faculté dentaire, désertée, tente d’attirer les futurs praticiens

La Normandie est la région française la moins bien classée en terme de densité de chirurgiens-dentistes libéraux : elle plafonne à...
Régions

Pour attirer les jeunes chirurgiens-dentistes, le département de la Manche a plus d’un tour

Pour attirer chirurgiens-dentistes et médecins, le département de la Manche lance une campagne de communication. Il propose aux candidats à...