Foot or food

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire
Le hasard est parfois aussi malicieux que cruel. Ainsi, la Coupe du monde de football se terminera à peu près au moment de la parution de ces lignes. Épicuriens engagés, n’imaginez quand même pas pouvoir faire déplacer cet événement planétaire.
Dès lors, il vous faudra bien faire un choix : écran ou restaurant. Pour beaucoup, ce sera le restaurant. Pour le fan de foot, ce sera l’écran. Évitons-lui nos sarcasmes. Le fan de foot, quoiqu’on en dise, est un sportif de haut niveau, même assis devant sa télé. C’est une vie d’exigence. Il entrera dans son salon comme un moine en sa cellule. Il aura dû cultiver une mémoire encyclopédique des compétitions passées et des joueurs présents sans laquelle suivre un match est aussi frustrant que de regarder un film japonais en VO intégrale. Son effort, tout au long de la rencontre, ne s’arrêtera point là, qui, sans trêve et sans repos, verra déferler dans cette pièce contestations, vociférations, élucubrations qui pourraient s’avérer éprouvantes pour des gosiers insuffisamment entraînés. Le match arrivé à son terme, il lui serait inconcevable de quitter ses partenaires d’écran sans une critique musclée de la tactique adoptée ou de l’arbitrage. Encore lui faudra-t-il avoir gardé assez de souffle pour cet exercice à haute teneur en décibels.
D’évidence, cette débauche d’énergie exigerait de se restaurer pour survivre. N’y songez pas ! Trop de tensions, trop de passions, trop d’attention lui auront coupé l’appétit. Peut-être consentira-t-il, et encore du bout des lèvres, à avaler, à la va-vite une pizza surgelée, pour éviter la fringale, et passée au micro-ondes, pour éviter les odeurs. Bref, le temps a filé, le laitier va passer, un peu de sommeil quand même pour récupérer : courte aura été sa nuit.
Pour tenir la distance et retrouver des plaisirs plus terrestres, il sait que, une fois la finale jouée, il pourra enfin respirer, récupérer et… déjeuner. Bref, il pourrait se laisser séduire par ces lignes et satisfaire enfin sa gourmandise. Mais il lui faudra faire vite, car les compétitions reprennent la troisième semaine d’août.
Jean Malcor

Brasserie Bofinger
5-7 rue de la Bastille, 75004 Paris (métro Bastille)
Tél. 01 42 72 87 82
Ouvert tous les jours, service jusqu’à minuit
Menus (entrée, plat, dessert) de 30 à 59 € sans le vin. À la carte de 52 à 74 €
Entre place des Vosges et Bastille, c’est l’une des plus vieilles brasseries de Paris.
Le cadre : vastes salles pour un décor Belle Époque, miroirs biseautés, boiseries, banquettes moelleuses et magnifique verrière ovale.
Les plats : les classiques d’une brasserie : soupe à l’oignon, escargots marinés au Chablis, 6 sortes de choucroutes, Paris Brest.
Intérêt touristique : canal Saint Martin en bateau, Opéra Bastille, place des Vosges et hôtel de Sully.

Aux 500 Diables
Chambon des Neiges, 63790 Chambon-sur- Lac
(à 40 km environ de Clermont-Ferrand)
Tél. 04 73 88 81 71
Ouvert tous les jours en juillet et août Ouvert du mercredi au dimanche en juin et septembre. Fermeture du 24 juin au 7 juillet
Menus entre 29 € et 36 €. À la carte entre 38 € et 51€ sans le vin
Le cadre : c’est une auberge de montagne, pas un refuge. Salle rustique, plus raffinée que spartiate.
Les plats : cuisses de grenouilles, chou farci, escalope de ris de veau aux morilles, aligot et truffade, volcan au chocolat et trilogie de pistache.
Intérêt touristique : Fontaines pétrifiantes autour de Saint Nectaire, Château de Murol, Plateau de Gergovie.

Le Péché Gourmand
2 route de Gap, 05100 Briançon
Tél. 04 92 21 33 21
Ouvert tous les jours sauf le lundi pendant les vacances de février et de juillet-août
Menus (entrée, plat, dessert) de 29 à 55 €.
À la carte de 45 à 65 €
Le cadre : situé dans un ancien moulin au bord de la Guisane, décor plutôt froid d’une salle aux murs dans les gris réchauffée par un panneau rouge. Accueil chaleureux.
Les plats : pressé de lapin confit et petits légumes, carré d’agneau aux noix, millefeuille d’aubergines et parmesan, pain perdu brioché.
Intérêt touristique : Briançon (la vieille ville et ses fortifications de Vauban), le lac et le barrage de Serres Ponçon.

Le Chastel
Place des Prêcheurs (angle de la rue Portalis)
13100 Aix-en-Provence
Tél. 04 42 29 70 54
Ouvert du mardi au samedi et le lundi à partir de septembre
Menu à 18 € le midi (entrée, plat ou plat dessert). À la carte 48 € environ. Suggestion du jour 13,50 €. Menu à 29 ou 34 € le soir (entrée, plat, dessert)
Le cadre : situé en face du Palais de justice, sur une place agrémentée d’une fontaine très agréable, terrasse ombragée. Belle salle, toute de sobriété, murs bleu gris.
Les plats : supions à la provençale, filet de Saint Pierre rôti et légumes confits, bocconcini et pennes fraîches au citron, tarte aux figues.
Intérêt touristique : la vieille ville, le musée Granet, le Cours Mirabeau et sa monumentale fontaine, le château de Vauvenargues non loin.

À Table
86 rue de Metz, 62520 Le Touquet
Tél. 03 21 06 51 05
Ouvert tous les jours
Carte autour de 20 à 30 €
Le cadre : plutôt bistrot que restaurant, en centre-ville.
Les plats : cuisine traditionnelle du Nord et poisons, fruits de mer et… frites.
Intérêt touristique : la plage à l’infini avec ses chars à voile, la vieille ville et ses remparts, la baie de Somme.

Arroenia
Rue Iturbidea, 64122 Béhobie
Tél. 05 59 20 16 29
Ouvert tous les soirs du mercredi au samedi + dimanche midi et soir
Menus de 28 à 34 €, carte de 25 à 35 €
Le cadre : belle ferme aux pierres sèches restaurée avec goût, terrasse très agréable.
Les plats : cuisine de terroir, jambon ibérico de Bellota, piquillos de morue, poissons de ligne à l’espagnole, desserts maison.
Intérêt touristique : Saint Jean de Luz, Fontarabie (la vieille ville) Biriatou, Ascain, Ainhoa (villages typiques du pays Basque).

Le Moulin à Vent
10 route de Port Racine, 50440 Saint-Germain-les-Vaux
(à 10 km de Cherbourg)
Tél. 02 33 52 75 20
Fermé mercredi et jeudi
Menu et carte de 35 à 65 €
Le cadre : dans un ancien relais de poste avec une entrée aux murs couverts de lambris et un vieux comptoir.
Les plats : cuisine de terroir revisitée dans une salle à manger très lumineuse, à la décoration moderne. Ormeau de pêche, turbot, homard…
Intérêt touristique : la baie de Quervière, le vieux village d’Omonville-la-Rogue, la rade de Cherbourg et ses îlots fortifiés.

Pinasse Café
2 bis avenue de l’Océan, 33970 Le Cap Ferret (bassin d’Arcachon)
Tél. 05 56 03 77 87
Ouvert tous les jours en haute saison
Menus et carte entre 20 et 50 €
Le cadre : dans une ancienne villa de charme, terrasse en bois et grandes baies vitrées au bord de l’eau.
Les plats : cuisine de poissons et de fruits de mer.
Intérêt touristique : la dune du Pyla (la plus haute d’Europe), l’île aux oiseaux, le village de pêcheurs de l’Herbe.

Le Voilier
81 quai Comparetti, 20169 Bonifacio
Tél. 04 95 73 07 06
Ouvert tous les jours
Menu à 35 €. Carte de 65 à 80 €
Le cadre : restaurant situé sur le port, cadre chaleureux.
Les plats : cuisine de produits du terroir, poissons et fruits d mer.
Intérêt touristique : la ville et sa citadelle, le panorama exceptionnel depuis le cap de Pertusato sur la baie et les îles Lavezzi.

L’Esprit du vin
10 quai de Choiseul, 81000 Albi
Tél. 02 98 25 40 54
Ouvert tous les jours
Menu à partir de 30 € et carte de 50 à 100 €
Le cadre : situé dans un ancien relais de chevaux dans le vieil Albi et non loin de la cathédrale. Deux salles de restaurant, l’une contemporaine, l’autre rustique. Très belle vaisselle.
Les plats : cuisine de grande fraîcheur : coquilles Saint-Jacques, aiguillette de Saint Pierre sauvage, piccata de veau, farci au chou, tarte au chocolat
Intérêt touristique : la vieille ville et la cathédrale Sainte Cécile, le musée Toulouse Lautrec tout juste rénové

La Salicorne
16 rue de l’Olivette, 17670 La Couarde-sur-Mer, Île de Ré
Tél. 05 46 29 82 37
Ouvert tous les jours de juin à septembre
Carte entre 35 et 50 €
Le cadre : vieille maison rhétaise dans une rue cachée du village.
Les plats : cuisine des produits de la mer, coquillages, crustacés et poissons.
Intérêt touristique : Saint-Martin-en-Ré, citadelle construite par Vauban, Ars en Ré et son église gothique, La Rochelle, balades à vélo.

Le Season

Esplanade Benoît, 44500 La Baule
Tél. 02 40 60 71 68
Ouvert tous les jours
Carte de 35 à 50 €
Le cadre : petit restaurant sur la plage.
Les plats : cuisine traditionnelle, poissons et fruits de mer.
Intérêt touristique : Guérande et ses marais, vieux villages de la Turballe et de Piriac et leurs petits ports.

La Villa Madie
Avenue de Revestel, 13260 Cassis
Tél. 04 96 18 00 00
Ouvert du mercredi au samedi et le dimanche soir
Carte à 75 € en semaine, 75 à 95 € le week-end. Menus de 98 à 130 €
Le cadre : situé dans l’anse de Corbin, dominé par le vertigineux cap Canaille, ce restaurant au cadre design et épuré, avec une terrasse dominant la mer, vient de recevoir sa 2e étoile.
Les plats : gamberonis rosso et moelleux d’aubergines, rougets de roche et fenouil, tarte au citron.
Intérêt touristique : les calanques, la route des Crêtes entre Cassis et La Ciotat, les vins blancs de Cassis.
En annexe, La Petite Cuisine, bistrot de la maison aux prix plus doux.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Le SFCD plaide pour la possibilité d’organiser des « remplacements temporaires partiels »

Aujourd’hui, le remplacement du chirurgien-dentiste libéral, quelle que soit sa durée, doit correspondre à une interruption complète et effective de...
Vie de la profession

Commandez des blouses, soutenez l’AOI

Du 27 mai au 2 juin, l’entreprise Happyblouse, spécialisée dans la vente de tenue médicale, reverse 10 % du montant de chaque commande à l’AOI...
Vie de la profession

Il faut 11 jours pour obtenir un rendez-vous chez le dentiste

Le délai médian pour obtenir un rendez-vous avec un chirurgien-dentiste est de 11 jours en France métropolitaine, montre une étude...
Vie de la profession

Mission humanitaire à Madagascar : des étudiants parisiens lancent un appel aux dons

« Smile for Mada », créée par des étudiants parisiens en chirurgie dentaire, est une association à vocation humanitaire. Elle...
Vie de la profession

Les étudiants en santé veulent en finir avec la réforme PASS/LAS

81 % des étudiants en première année de médecine se disent plus stressés que jamais, 43 % ressentent un stress...
Vie de la profession

Brossage et hygiène bucco-dentaire : les recommandations de la FDI

La FDI publie le 29 avril des recommandations de bonnes pratiques concernant le brossage des dents et l’hygiène bucco-dentaire. Elle...