Homéopathie : Désaccords patients/médecins autour des granules

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire
Alors que les Français sont convaincus des bienfaits de l’homéopathie, les médecins sont beaucoup plus réticents, montre un sondage Odoxa auprès de 995 personnes et 190 médecins publié le 31 janvier.
75 % des Français sont convaincus, mais 66 % des médecins sont sceptiques, voire hostiles à l’égard des granules. Ces derniers sous-estiment le recours de leurs patients à l’homéopathie. Selon eux, environ un quart de leur patientèle y a recours, alors qu’en réalité 52 % des Français l’utilisent régulièrement. Seul un médecin sur quatre a déjà recommandé de l’homéopathie à un patient. Et encore, lorsqu’ils le font, c’est une fois sur deux (51 %) sans vraiment croire à son efficacité ou parce qu’ils croient à son effet placebo (41 %), voire parce que le patient l’exige et qu’ils ne veulent pas se « battre » avec lui (8 %).
Les médecins sont systématiquement convaincus des bénéfices de l’allopathie sur l’homéopathie et pensent aussi majoritairement (57 %) qu’elle est plus efficace sur les maladies bénignes que les granules. Pour 45 % d’entre eux, l’homéopathie relève même de « charlatanerie ».
Dans ce contexte, la HAS doit se prononcer, en principe au printemps sur le bien-fondé de la prise en charge de l’homéopathie par l’assurance maladie au regard de son efficacité et de son intérêt pour la santé publique.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Centres de santé : « ne pas faire d’amalgame » demande la FNCS

Dans un communiqué du 30 avril, la Fédération nationale des centres de santé (FNCS) se « félicite » de la décision prise...
Politique de santé

Un questionnaire pour préparer l’arrivée des logiciels métiers

Le « Ségur du numérique en santé » est un programme de soutien de l’État au développement du numérique en santé. Il...
Politique de santé

SESAM-Vitale en chiffres

En 2023, 404 576 professionnels de santé libéraux ont facturé en SESAM-Vitale (contre 395 093 en 2022). 1,33 milliard de FSE (Feuilles de soins...
Politique de santé

Fraudes sociales : les centres de santé dans le viseur du gouvernement

« Pour la première fois, nous avons dépassé la barre des 2 milliards d’euros de fraude sociale détectée en une année », a annoncé...
Politique de santé

7,4 millions de bénéficiaires de la C2S

Depuis 2019, année de la fusion de la CMU-C et de l’ACS, les effectifs de la C2S, née de cette fusion, poursuivent leur progression...
Politique de santé

Lieux d’implantation des cabines de téléconsultation : la HAS fixe les règles

Après la polémique suscitée en novembre dernier, par la proposition de la SNCF de mettre en place dans 300 de...