Île-de-France : le renoncement aux soins est d’abord lié aux difficultés d’accès aux praticiens

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°4 - 29 janvier 2020
Information dentaire

Quatre Franciliens sur dix (44 %) déclarent avoir déjà dû renoncer à des soins pour des difficultés à obtenir un rendez-vous avec un professionnel de santé, souligne un sondage Ipsos réalisé pour Le Parisien et publié le 16 janvier (1 102 Franciliens représentatifs interrogés par internet entre le 25 octobre et le 8 novembre 2019).

Les sondés mentionnent notamment le refus des praticiens de prendre de nouveaux patients, la difficulté à obtenir un rendez-vous le soir ou le week-end ou encore les délais pour voir un spécialiste. Pour plus de la moitié des sondés (54 %), les chirurgiens-dentistes sont les plus difficiles d’accès, particulièrement en Seine-Saint-Denis et dans le Val-d’Oise. Les médecins généralistes arrivent en deuxième position (46 %), suivis des dermatologues, des ophtal­mologues et des gynécologues (40 %). La difficulté d’accès aux soins est donc le premier motif de renoncement devant les raisons financières, qui concerneraient un habitant sur trois.

Enfin, près d’un sondé sur deux (48 %) estime que la qualité des soins s’est dégradée sur ces cinq dernières années et 5 % évoquent « un manque d’écoute et de considération de la part des professionnels de santé ».

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

UFSBD : recommandations sur le fluor

Quelques mois après son 20e colloque national (29 octobre) consacré au fluor, l’UFSBD communique sur de nouvelles recommandations en matière de fluor...
Santé publique

6 % des Français vivent en zone sous-dotée en généralistes

« En raison d’un décalage croissant entre l’offre et la demande de soins, l’accessibilité géographique aux médecins généralistes a baissé de...
Santé publique

COVID 19 : indemnités journalières, le dispositif dérogatoire des salariés à l’isolement

  Depuis le 2 février, un dispositif dérogatoire s’applique aux salariés ayant fait l’objet d’une mesure d’isolement « du fait d’avoir...
Santé publique

COVID 19 : pas de masque FFP2 dans l’immédiat

« Nous réquisitionnons tous les stocks et la production de masques de protection. Nous les distribuerons aux professionnels de santé et...
Santé publique

Le Selfcare en panne

« Alors que le marché du Selfcare (automédication + compléments alimentaires + dispositifs médicaux) a connu jusqu’en 2016 une constante progression et représente aujourd’hui...
Santé publique

Polémique autour de la vente en ligne de médicaments

« Amazon, ce n’est pas la vision du gouvernement. Nous ne souhaitons pas que des plateformes vendent des médicaments comme on vend des livres, a...