Île-de-France : le renoncement aux soins est d’abord lié aux difficultés d’accès aux praticiens

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°4 - 29 janvier 2020
Information dentaire

Quatre Franciliens sur dix (44 %) déclarent avoir déjà dû renoncer à des soins pour des difficultés à obtenir un rendez-vous avec un professionnel de santé, souligne un sondage Ipsos réalisé pour Le Parisien et publié le 16 janvier (1 102 Franciliens représentatifs interrogés par internet entre le 25 octobre et le 8 novembre 2019).

Les sondés mentionnent notamment le refus des praticiens de prendre de nouveaux patients, la difficulté à obtenir un rendez-vous le soir ou le week-end ou encore les délais pour voir un spécialiste. Pour plus de la moitié des sondés (54 %), les chirurgiens-dentistes sont les plus difficiles d’accès, particulièrement en Seine-Saint-Denis et dans le Val-d’Oise. Les médecins généralistes arrivent en deuxième position (46 %), suivis des dermatologues, des ophtal­mologues et des gynécologues (40 %). La difficulté d’accès aux soins est donc le premier motif de renoncement devant les raisons financières, qui concerneraient un habitant sur trois.

Enfin, près d’un sondé sur deux (48 %) estime que la qualité des soins s’est dégradée sur ces cinq dernières années et 5 % évoquent « un manque d’écoute et de considération de la part des professionnels de santé ».

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...
Santé publique

L’EFP cible la « gen Z »

La « Journée européenne de la santé gingivale », organisée le 12 mai dernier par la Fédération européenne de parodontologie (EFP), a particulièrement ciblé la...
Santé publique

Éduquer à la prévention en santé

Dans un rapport publié fin mars, l’Académie nationale de médecine, face « aux valeurs médiocres de certains indicateurs comme l’espérance de...
Santé publique

Alcool, cigarette électronique, cannabis : les ados en danger selon l’OMS/Europe

L’alcool est la substance psychoactive la plus couramment consommée par les adolescents (10-20 ans), tandis que les cigarettes électroniques sont...