Installation : les petites villes veulent expérimenter la coercition

Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

L’Association des petites villes de France (APVF), qui fédère les villes de 2 500 à 25 000 habitants, déplore « l’absence de toute mesure de régulation de l’installation des médecins dans les zones sous-dotées » (essentiellement dans les petites villes).
Selon l’association, « les mesures d’incitation à l’installation – dont le coût est élevé – ne font souvent que renforcer les inégalités et les concurrences entre territoires, sans réellement remédier à la désertification ». Elle demande au gouvernement d’expérimenter « a minima » une obligation d’exercice en zone sous-dotée pour les professionnels de santé en début de carrière à tempsplein ou partiel. L’étude du projet de loi de santé débute à l’Assemblée nationale le 8 mars prochain.

Laisser un commentaire