« Je viens ou je préviens », une campagne contre les lapins

  • Publié le .
Information dentaire

Comme annoncé en janvier dernier, la plateforme de prise de rendez-vous en ligne Doctolib, propose depuis le 4 juillet six nouvelles fonctionnalités pour lutter contre les rendez-vous (RDV) non-honorés dont :
– jusqu’à 5 rappels par RDV ;
– délai d’annulation d’une à deux heures seulement avant le rendez-vous pour la profession (selon des tests réalisés par Doctolib, cette fonctionnalité permet une baisse des RDV non honorés de 2 à 10 %) ;
– l’obligation pour le patient de renseigner un motif en cas d’annulation ou de déplacement de RDV (avec possibilité d’ajouter un message d’excuse ou d’explication) ;
– nouvelles règles de fonctionnement de la liste d’attente permettant d’envoyer 2 fois plus de propositions de créneaux disponibles.

Le lancement de ces nouveautés s’accompagne d’une campagne de communication. Une vidéo, déjà présente sur la page d’accueil du site, sera diffusée sur les réseaux sociaux. Elle met en scène plusieurs patients au téléphone avec leur médecin obligé de répondre qu’il ne peut pas les recevoir, faute de place. Mais après avoir raccroché, le praticien s’aperçoit que le patient qu’il attendait lui a posé un lapin…

Selon une enquête publiée en février, les RDV « pas venu, pas prévenu », atteignent un taux de 6,2 % dans la profession devant les médecins spécialistes (4,5 %), les psychologues (4,2 %), les généralistes (3,4 %) et les kinés (2,6 %). Le taux moyen pour l’ensemble des professions de santé se situe à 4,1 % variant entre de 6,4 % pour les patients qui prennent rendez-vous pour la première fois contre 3,5 % pour les patients déjà connus.

S’agissant des rendez annulés ou déplacés par les patients moins de 48h avant le rendez-vous, le taux atteint 51 % chez les dentistes (un rendez-vous sur deux donc…) mais cette fois derrière les généralistes, la profession la plus impactée avec 76 %, puis les spécialistes (53 %).

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie du cabinet

Les TPE fans de la PPV

En 2023, les entreprises ont versé 5,32 milliards d’euros via la Prime partage de la valeur (PPV, dite « prime Macron »), indiquent...
Vie du cabinet

Aspiration haut débit : utile face aux bioaérosols mais forte source d’inconforts

L’utilisation d’une aspiration haut débit au fauteuil est ressentie par les chirurgiens-dentistes et les assistant(e)s dentaires comme une protection plutôt...
Vie du cabinet

Des outils pour évaluer les risques professionnels dans les cabinets dentaires

Aménager les postes de travail, limiter la transmission des agents infectieux, prévenir les risques de chute, limiter les risques d’exposition...
Vie du cabinet

L’amortisseur électricité reconduit pour les TPE

Pour limiter les conséquences de l’augmentation des prix sur leur facture d’électricité pour l’ensemble de l’année 2024 (du 1er janvier...
Vie du cabinet

Le peu de perspectives professionnelles entache la bonne qualité de vie au travail ressentie par les salariés des cabinets dentaires

« 68 % des salariés des cabinets dentaires ont un bon ressenti de leur qualité de vie au travail »,...
Vie du cabinet

Remboursement des PGE : restructuration possible jusqu’en 2026

Le dispositif de restructuration des Prêts garantis par l’Etat (PGE) contractés par les TPE/PME pour faire face à la crise...