JO 2022 : la contention, étape finale… et cruciale !

  • Publié le . Paru dans Profession Assistant(e) Dentaire
Information dentaire

Journées de l’Orthodontie – Présidents de séance : Éric Allouch, Alexandra Kerner

La contention est un moyen mécanique passif de stabiliser le résultat obtenu après un traitement actif d’orthodontie. Fil collé sur la face palatine ou linguale des dents, gouttière ou plaque amovible, constituée en divers matériaux (métal, plastique, etc.), la contention joue un rôle majeur : éviter la récidive ! Aucun traitement, en effet, ne peut être assuré de façon permanente. « La croissance chez les adolescents, le vieillissement chez l’adulte, l’usure occlusal, l’affaiblissement du parodonte ou encore l’apparition possible de nouvelles dysfonctions (déglutition, position de la langue, mastication, bruxisme, etc.) sont autant de facteurs qui peuvent perturber le résultat du traitement », explique Alexandra Kerner, orthodontiste à Paris.

La durée de la contention peut varier d’une à plusieurs années, voire… à vie dans certains cas ! Plus le risque de récidive est jugé important, plus la contention sera longue. « Il n’y a pas aujourd’hui de consensus sur le type de contention idéale ou sa durée, mais il y en a un en revanche sur sa nécessité. Elle fait partie intégrante du traitement », selon la praticienne.

Les assistant(e)s ont un rôle important à jouer dans cette dernière étape. Essentiellement dans la motivation des patients, le plus souvent des adolescents, mais aussi dans la gestion des urgences, car les contentions sont fragiles…

Un « courrier de contention »

Concernant la motivation, si l’appareil de contention est amovible, il va falloir expliquer au patient la nécessité de le porter régulièrement (au minimum 10 à 12 heures par 24 heures), en soulignant les risques de récidive en cas de non-port. « Les conseils sont assez simples, assure Sandrina Nadaud, assistante à Compiègne, qui réunit dans une même salle l’adolescent et ses parents pour aborder les enjeux de la contention. Le…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Sécurité des professionnels de santé : les Ordres de santé en soutien avant le passage au Sénat

Alors que la proposition de loi visant à renforcer la sécurité des professionnels de santé, adoptée en première lecture à...
Exercice professionnel

Endocardite infectieuse : l’ADF a mis à jour son « Guide des règles de prescription »

L’ADF attire « toute l’attention des praticiens » sur la publication le 12 avril par la Haute autorité de santé (HAS) d’une...
Exercice professionnel

Délai d’attente pour un rendez-vous chez le dentiste : 11 jours

Le délai médian pour obtenir un rendez-vous avec un chirurgien-dentiste est de 11 jours en France métropolitaine, montre une étude...
Exercice professionnel

Forte proportion de TMS dans le secteur santé

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) du dos et du membre supérieur touchent 60 % des femmes actives et 54 % des hommes. La...
Exercice professionnel

Toujours plus d’appels au numéro vert SPS : la détresse des soignants ne faiblit pas

Depuis sa mise à disposition en 2016, le numéro vert SPS (Soins aux professionnels de santé – 0805 23 23...
Exercice professionnel

“Je propose un devis à mon patient qui l’accepte immédiatement : est-ce que je peux commencer le traitement dès ce premier rendez-vous ?”

Le devis : quand et comment ? Le devis, impérativement communiqué par écrit au patient, permet de formaliser son consentement....